Recherche

Eyleen Ryden

Books, Writing and more …

open book

Bienvenue sur mon site, dédié à la lecture et à l’écriture ! 

Je partagerais avec vous mes découvertes livresques, ainsi que mes textes, des techniques d’écriture et plus encore.

Eyleen Ryden.

sorcière

Tout ce qui est sur ce site (article, extraits...) - hormis les photo- est le fruit de mon travail et mes recherches, j'y passe énormément de temps, veuillez le respecter : si vous désirez le partager, reprendre un article ou autre, veuillez me demander la permission/m'en informer au préalable et me citer. 🙂
  Merci !

 

Publicités
Article mis en avant

Chronique : Pandémonium – Requiem pour un croque-mort d’Aurélie Mendonça

pandemonium-1019433

  • Titre : Pandémonium – Requiem pour un croque-mort
  • Auteure : Aurélie Mendonça
  • Éditeur :   Le Chat Noir éditions
  • Pages : 292
  • Parution: Février 2018

 

 

« Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort.

Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre…

Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple : m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.

L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.

Aujourd’hui, je suis menacée…

Moi et le destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins… »

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous ? #5

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi.

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Ce rendez-vous a été créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books.  Il a ensuite été repris par Gallicane.

Ce rendez-vous a été repris par plusieurs de blogs, et je trouve l’idée sympa. J’ai décidé de me lancer à raisons d’un lundi sur deux, puisque :

– Je lis moins quand je suis à la fac…

– L’autre lundi sera consacré aux créatures du lundi qui reprendrons du service.

Donc voilà, voilà ! 🙂

Lire la suite

Bilan : Mars 2018

Pas bilan depuis… Janvier ? Ou comment bien commencer l’année (et être régulière, et tout et tout … ^-^’)

Bilab

Lire la suite

Chronique : Le Grondement de la montagne de Yasunari Kawabata

  • 9782253038702FSTitre : Le Grondement de la montagne
  • Auteur : Yasunari Kawabata
  • Éditeur :  Éditions Livre de Poche
  • Pages : 253
  • Parution: 1969

 

 

 

« Dans l’air inerte d’une nuit d’été, un vieil homme entend – ou croit entendre – le grondement de la montagne.
Ce rugissement venu du coeur de la terre, lui seul semble le percevoir comme la révélation de sa mort prochaine. Notable, en apparence calme et rangé, le vieil homme cache une personnalité hypersensible, inquiète, troublée par une vie intérieure agitée. Songes, réminiscences, prémonitions l’absorbent plus que le monde qui l’entoure et dont il se détache progressivement. Seules les splendeurs fugitives de la nature, les Arabesques émouvantes des oiseaux et la silhouette blanche et délicate de sa jeune belle-fille parviennent à le distraire de son obsession de la mort.
Le style de Kawabata s’apparente aux peintures d’Extrême-Orient où la trajectoire d’une ligne courbe arrive à recréer la profondeur d’un paysage. Avec le Grondement de la montagne, l’auteur confronte son personnage hanté par la vieillesse, la mort, le rêve impossible d’un érotisme lumineux, aux grands moments de sa vie, à ses déceptions, ses échecs, l’écoulement des saisons ou la beauté éphémère d’un cerisier en fleur par un matin d’hiver. »

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous ? #4

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi.

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Ce rendez-vous a été créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books.  Il a ensuite été repris par Gallicane.

Ce rendez-vous a été repris par plusieurs de blogs, et je trouve l’idée sympa. J’ai décidé de me lancer à raisons d’un lundi sur deux, puisque :

– Je lis moins quand je suis à la fac…

– L’autre lundi sera consacré aux créatures du lundi qui reprendrons du service.

Donc voilà, voilà ! 🙂

Lire la suite

Chronique : Ô Pulchérie de Nathalie Sauvagnac

  • Résultat de recherche d'images pour "ô pulcherie sauvagnac"Titre : Ô Pulcherie
  • Auteur : Nathalie Sauvagnac
  • Éditeur : Editions Denoël        
  • Pages : 158
  • Parution: 1 février 2018

 

 

 

« Déserté peu à peu par ses habitants, le village de Saint-Éloi dépérit. Un beau jour arrivent Sylviane et Norbert, les amoureux marginaux, qui prennent possession de la maison de la Morte. Leur arrivée va réveiller la petite communauté vieillissante. Norbert fait une cuisine divine et Sylviane fait des enfants.

Pour qu’ils ne s’enfuient pas, le village tout entier prend en charge la famille, la protège du monde extérieur. Pulchérie rebelle et sensuelle, Martian malade des autres, Nicomède indomptable et fragile, Albiane éternelle enfant qui parle avec les morts, sont les enfants sauvages et asociaux de la famille Lecœur.

La vie s’écoule, à l’abri de la maison. Jusqu’au jour où Pulchérie se met en tête de gagner le concours de majorettes local. Tout Saint-Éloi se mobilise pour que la jeune fille réalise son rêve… Et c’est alors que les murs de la maison commencent à s’effriter. »

 

Lire la suite

Chronique : Damenndyn – Tome 1 : Le grimoire d’Esklaroth de Rose Berryl

  • damenndyn-1.jpg

    Titre : Damenndyn – Tome 1 : Le grimoire d’Esklaroth

  • Auteur :
 Rose Berryl   
  • Éditeur : CKR Édition         
  • Pages : 467
  • Parution: 25 novembre 2017

 

 

« Et si tout ceci n’était que le commencement ?

Certains secrets ont été trop longtemps préservés, par peur ou par profit, ne laissant fuser parmi les royaumes qu’une infime partie de la vérité.

Le récit que vous allez découvrir prend son essor au cœur de Lythuste, l’une des cinq îles du Grand Monde. Damenndyn y mène une vie paisible, recluse dans l’enceinte d’un orphelinat où les prêtresses de la déesse Torgani l’ont recueillie enfant.

Poussée par la curiosité, elle découvrira, au fil des pages d’un énigmatique grimoire, l’histoire mystérieuse d’un château maudit, où les habitants vivent des heures sombres.

Très vite, de terribles événements viendront perturber la quiétude de ses journées, plongeant tout autour d’elle dans le chaos.

À dix-huit ans à peine, Damenndyn ne se doute pas encore qu’elle aura à jouer un rôle majeur dans le combat engagé contre les Ténèbres, et qu’elle devra affronter des forces inconnues, d’une puissance terrifiante… »

 

Lire la suite

La créature du Lundi : Le Trow

Quelle est cette chose qui se profile à l’horizon ? Parmi les brumes de la nuit finissant ? Mais, c’est la créature du lundi ! Et pour cette reprise, notre créature du lundi sera ni plus ni moins qu’un Trow (ou Drow).

Trows (Drows) -Îles Orkney et Shetland

Trows by Brian FroudCes créatures sont petites et assez laides, souvent vêtues de gris, elles ont une apparence humaine. Contrairement au troll d’Europe, les Trows sont le plus souvent décrient comme une sorte de nain. Et contrairement aux trolls, ils ne meurt pas au moindre rayon de soleil. Toutefois, l’astre solaire les privent de tout retours dans leur monde, la Faérie, et les condamnent à rester sur le plan humain.

Vivant dans les Îles Orkney et Shetland, les Trows sont des métallurgistes et des forgerons, on les décrient souvent comme doués pour les soins médicale avec un goût pour la musique. Toutefois ils peuvent d’avérés moins agréables comme lorsqu’ils échangent leurs bébés avec ceux des humains.

 

cave-2841619_960_720Ces nains forgerons vivant le plus souvent dans des cavernes profondes et obscures, ou dans des lieux macabres. Ils apprécient vivre dans des endroits « maudits » ou des actes ignobles ont été commis.

Toutefois attention, car ce terme de Trows ou Drows peut désigner également d’autres créatures (des cousins ?) :

Le Perrie Trow : un minuscule lutin vêtu de vert vivant dans la mousse et les chapignons.

Le Sea Trow : plus grand, vivant près de la mer et dans des cavernes.

Nos petits Drows/Trows sont très peu connus, vous les trouverez donc difficilement.


Apparitions:

Jeux de Rôle :

Donjons et Dragons.

Sources :

  • Livres :

Édouard Brasey, La Grande Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

André-François Ruaud, Le dico féérique -Tome 1 : Le règne des humanoïdes, Les Moutons électriques, collection Bibliothèques des Miroirs, 2010

Voilà, voilà pour cette Créature du Lundi n’hésitez pas à lire les autres si vous en avez manqué. Le format risque de changer dans les semaines à venir (le format « interview » me plaisait plutôt bien). Donc, si vous avez des suggestions n’hésitez pas !

 

Eyleen Ryden

sorcière

Bilan : Janvier 2018

Cela fait un bon moment que je n’ai pas fait de bilan, vu que je n’avais pas lu/écris/postés beaucoup. C’est donc avec la crève qui point que nous allons voir ce qu’il s’est passé en janvier !

Bilab

 

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑