De l’utilité de la fiche personnage :

carnet

La fiche personnage est très utile, que l’on écrit une nouvelle,un roman ou une série littéraire. Elle permet de ne pas oublier des détails, et de ne pas se retrouver dans des situations tel que :

Jean–Jacques a dit page 14 qu’il n’aimait pas le chocolat noir et en dévore une tablette page 120.

Ou encore : Page 20 Hélène était brune et par magie page 90 elle est blonde. ( Sans être passé par la case coiffeur, bien sur)

Ou que sa petite robe noir se transforme en ensemble militaire, sans prévenir.

Elle permet aussi de mieux bâtir nos personnages, psychologiquement, et de les faire agir par rapport à leurs caractères, et/ou leurs environnements.

C’est-à-dire : Juliette a horreur des conflits, et est un personnage assez fragile. Elle ne va donc pas assommer ou se battre avec quelqu’un, sauf si elle y est forcée. Et encore, elle n’aura aucune chance…

Ou encore : Erlynn est issue d’un monde parallèle, encore ancré dans une sorte de moyen âge. Elle ne sera donc pas à l’aise avec les voiture et les téléphones de notre monde.

Les prénoms :

Pour le choix des prénoms, attention, prenez bien en compte :

– Son environnement
– Son origine
– Son milieu social

Et tout autre élément pouvant avoir un impact dessus.
Prenons un exemple : Mr Martin et Mme Ginette, agriculteurs en 1950 ne vont pas avoir une fille qui s’appelle Erwin ou Ashiko (à moins qu’ils ne l’ai adopté, et encore…)

Par contre, si,  Hoshiko a des origines japonaises (parents, arrière–grand parents), c’est déjà plus crédible.

Pour trouver un prénom, plusieurs choix s’offre à vous : les dictionnaires de prénoms, les sites en ligne de prénom ou les générateurs de prénoms :

https://www.naissance.fr/prenoms/
http://www.infobebes.com/Prenoms
http://www.aufeminin.com/idees-prenom.html

http://generateur.toruswar.fr/
http://www.nomsdefantasy.com/
http://www.gunof.net/

Les clichés :

On peut facilement être tenté d’utilisé des clichés, mais, là encore, il faut faire attention. Votre héros ne doit pas être un héros parfait, sans faille, sinon :

– Il ne sera pas crédible

– Le lecteur ne se sentira pas proche de lui

– Il pourrait énerver/ennuyer votre lecteur

Et évitez les méchants démoniaques/cruels tout le temps, qui tuent tous leurs serviteurs dès qu’ils échouent, car :

– Un antagoniste méchant tout le temps, sans cœur etc… : pas très crédible, ni très intéressant

– Ses serviteurs finiront par se barrer – s’ils sont dotés d’un cerveau– (C’est qu’ils ne sont pas bête, les mecs, ils ont plus de chance de survivre loin de lui)

– Les serviteurs/alliés ne sont pas inépuisables : les tuer pendant une guerre/ un conflit, ce n’est pas un choix de stratège…

Donc, OK pour les clichés, mais attention au dosage, si vous ne voulez pas tomber dans le ridicule, ou vous retrouver avec une Mary–Sue/un Gary–Stue.

Les Mary–Sue /Gary Stue :

Le terme viens de Paula Smith, qui en 1973 s’en servit pour parodier certains personnages de fan fiction idéalisés à l’extrême.

Mais, comment reconnaitre une Mary–Sue/ Un Gary Stue ?fille

Mary Sue est parfaite physiquement : vêtements parfaitement assorties, un physique de rêve. A noter que son physique de femme (ou d’homme) parfait(e) est rappelé régulièrement dans le récit avec moult description, bien sûr.

Mary–Sue est super intelligente, elle sait tout et tout faire, et du premier coup, hein !

Mary–Sue a plein d’ennemis, le monde entier veut la tuer. Elle attire les problèmes, à se demander pourquoi elle est encore en vie et pourquoi les gens restent encore avec elle…

Mary–Sue attire les beaux–gosses en tout genre, oui, oui, soit on veut la tuer, soit on veut l’emmener au resto’. Pas d’autre choix.

Mary–Sue est souvent l’auteur/un personnage/un archétype (le plus souvent l’auteur) idéalisée : même âge, prénom similaire, mais en mieux !

Vous commencez à cerner ? Les Mary Sue sont rarement un personnage auquel on s’attache (sauf s’il est bien construit), car c’est souvent un personnage ennuyeux, trop parfait, qui arrive à tout faire et qui à un destin épique. Et même si elle meurt, car elle est dur a la tuer bien sûr, elle revient. Terminator peut aller se rhabiller.

L’antagoniste :
Ou le grand méchant pas beau.

L’antagoniste, est selon le Larousse : « une personnes qui s’oppose dans une lutte idéologique, dans un conflit. »
Donc ce n’est pas forcément un méchant–cruel–qui–tue–tout–ce–qui–bougent. L’antagoniste est avant tout un opposant. Le conflit de votre roman/nouvelle n’est pas obligatoirement celui du méchant et du gentil, du bien et du mal.Le monde n’est pas noir ou blanc, mais nuancé, il en va de même pour votre roman. Ça doit être avant tout, un conflit de deux systèmes de valeurs / idéologies.
Les deux systèmes souvent être justes et légitimes individuellement mais incompatibles : d’où le conflit.

Quelques exemples :

Julie veut se marier car elle aime Paul. Marc, son père, ne veut pas, il veut qu’elle finisse ses études. La raison de Julie est juste : elle aime Paul, et celle de Marc aussi : il veut que sa fille finisse ses études, mais elles sont incompatibles

Le peuple de Derek est opprimé par des lois. Derek organise des attentats pour le libéré. Darya fait partie de ce peuple, elle le défend de façon pacifiste, par la politique, et finit par entrer en conflit avec Derek car ses attentats donnent à leur peuple une mauvaise image.
Ici, les deux protagonistes ont le même but, mais leurs moyens les opposent, ce qui finira pas créer un conflit.

La fiche personnage :sourire

Attaquons le vif du sujet, la fiche personnage. Elle en sera pas le même selon le type du récit : nouvelle, one–shot, décalogue ou série littéraire… Chaque forme à des besoins différents.

La nouvelle :

Aujourd’hui, je me pencherais sur la fiche personnage pour une nouvelle.
Un nouvelle est court, en général > 40 000 signes. Donc pas besoin d’une fiche aussi élaboré que pour une décalogie. La nouvelle à tendance à aller droit au but, peu de description, donc pas besoin d’une fiche personnage de trois pages.

On aura essentiellement besoin de : nom, prénom, âge, description physique, qualité, défaut, gouts, rôle et une brève biographie et ses relations avec les autres protagonistes.

Exemple de fiche personnage pour une nouvelle :

Nom : Colin

Prénom : Julie

Age : 16 ans (Date de naissance, signe, si besoin)

Description physique : Blonde, aux yeux noisettes, élancée. A un grain de beauté sur le front. (Plus ou moins longue, avec, sans oublie les signes distinctif de votre personnage)

Vêtement : Jean et T–shirt bleu. (Les différentes tenues que portera votre personnage)

Qualités : Intelligente, gentille, douce, compréhensive. (Les qualités et défaut guideront les actions et les paroles de votre personnage)

Défauts : Naïve, faible

Aime : La lecture, courir dans la forêt, le chocolat

Déteste : Être enfermé, se faire martyriser, les myrtilles.

Rôle : Héroïne, rencontre un extra–terrestre blessé, l’aide et le cache. Elle finira par prendre le dessus sur Marie qui la martyrise et ne plus être une victime. Elle aide X–01–TYR à retrouver les siens.

Relation avec les autres personnages :
Marie : Elle est sa victime préférée. Julie la fuit autant que possible.
X–01–TYR : Extra–terrestre, Julie l’aide, ils sympathisent.
Diane : Mère de Julie, inconsciente du fait que sa fille se fait martyrisé à l’école.
(Pensez aussi à indique les changements de relation au cours du récit, si ils y en a)

Biographie : Jeune adolescente, se fait maltraiter à l’école, sa mère ne le voit pas. Elle est très solitaire et rêve de s’enfuir loin. Elle est en première scientifique, étudie beaucoup. Un jour en faisant un jogging, elle rencontre un extraterrestre blessé et l’aide.

Autre : Elle a le BSR, et vit en campagne. (Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégorie mais que vous devez retenir, et qui vous serviront pendant la rédaction de votre récit)

machine a écrire

Je joins donc mon exemple et une fiche personnage vierge, téléchargeable.
La prochaine fois, je me pencherai sur la fiche personnage du roman/novella et j’approfondirais la notion de protagoniste et antagoniste.

 ⇒   Fiche Personnage Exemple

⇒    Fiche Personnage Vierge

 

Eyleen Ryden

sorcière

P. S : Vous pouvez partager cette fiche, mais veuillez m’en informer/me le demander au préalable et me citer, j’y passe du temps. Merci ! 🙂

 

Publicités