Dans cette rubrique, je vous présenterais une créature imaginaire connue – ou moins connue – avec son histoire, ses variantes, ses apparitions dans les différents médias etc …

Le A Bao a Qou /Qu – Inde

Au quinzième siècle, en Inde, le souverain Rama Kumbha, fait construire la tour Victoire pour célébrer son triomphe contre les envahisseurs. Cette tour est constituée d’un escalier en colimaçon, et en haut, on peut y admiré les paysages aux alentours.

80897306_o

C’est en bas de cette tour que l’A Bao A Qu vit. Il dort sous l’escalier, mais quand quelqu’un commence à gravir les marches, l’A Bao A Qu le suit, et commence à prendre forme. Vers la moitié des marches, on peut le voir, mais si la personne montant l’escalier n’est pas pur ou assez élevée spirituellement, l’assenions du A Bao A Qu se stoppera, plus ou moins haut, selon le degré de spiritualité du marcheur, et il redescendra alors, en une plainte, semblable à un frottement de soie.

Au contraire, si le marcheur est assez élevé spirituellement, le A Bao A Qu peut atteindre le sommet et prendre pleinement forme, en un être bleu de pur lumière. Puis, il redescend en bas, attendant le prochain visiteur.
Depuis la création de la tour, le A Bao A Qu n’aurait atteint qu’une seule fois le sommet et donc sa forme partielle.

2794343518496851899Bg5LY16c

Le A Bao A Qu ressemblerait, au début de l’ascension, à un être informe et flou et deviendrait, au fur et à mesure, un être bleu, lumineux, sans yeux.

Apparitions :

J’ai trouvé peu de trace du A Bao A Qu dans la littérature ou les médias, sauf ces quelques exemples :

  • Jean–Luc Godard et Anne–Marie Miéville, The Old Place, Documentaire , 1998
  • Jorges Luis Borges, Le livre des êtres imaginaires, Edition Gallimard, Collection L’imaginaire, 1987
  • Ivan Bagy, Le grand livres des créatures fantastiques, City Edition, 2010 (Ma principale source pour cet article)
  • Nobuyuki Anzai, MÄR (Märchen Awaken Romance), Edition Kana 2003. Diffusé sur MCM 2008.

Eyleen Ryden

sorcière

Publicités