Ce Lundi, c’est la goule que nous allons étudier. La goule est un démon, mort-vivant, elle est une classe de Djinn. Cette créature nous viens de la mythologie mésopotamienne et arabe, notamment dans Les contes des Mille et une nuits.

La Goule – Mésopotamie Goule

La goule est représentée comme une charognarde, elle dévore les cadavres dans les cimetières et erre dans le désert.  Elle peut prendre diverses apparences, comme celle du dernier défunt dévoré, ou d’une belle jeune femme, pour attirer et dévorer des voyageurs. Cependant, un attribut lui reste toujours : des pieds fourchus. Elle a aussi une apparence propre, celle d’une sorcière, aux pieds fourchus, au visage fondu, grisâtre et au doigts crochus/griffus.


Les goules sont dotées d’une force invincible, qui leur sert à déplacer les tombes, elles peuvent prendre l’apparence des défunts ou d’une jeune femme, pour attirer des hommes et les tuer. Les goules peuvent aussi ressembler à des hyènes. Elles sont réputées pour manger les enfants, les voyageurs et détrousser les innocents. Dans la tradition hébraïque, les goules inspirent la folie. 

En occident, les goules sont  d’avantage assimilée à des sortes de vampires.

Apparitions :

La goule est une créature plutôt populaire, elle apparaît dans différent média, parfois un peu éloigné de l’originelle (liste non exhaustive)  :

Télé :

  • Un vampire à Brooklyn de Wes Craven, 1995.
  •  Supernatural, Saison 4, Episode 19.

Manga :goule bis

  • Blue Exorcist.
  • Hellsing.
  • Tokyo Ghoul.

Littérature :

  • Ivan Bagy, Le grand livres des créatures fantastiques
  • Edouard Brasey, La Grand Encyclopédie du Merveilleux.
  • J. K. Rowling, Harry Potter
  • Pierre Bottero, La Quête d’Ewilan.
  • Andrzej Sapkowski, Sorceleur.
  • Neil Gaiman, L’Etrange vie de Nobody Owen.

Jeux-Vidéo :

  • Warcraft.
  • Fallout.
  • Castlevania.

Mes sources :

  • Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Goule (Apparitions)

  • Livres :

Ivan Bagy, Le grand livres des créatures fantastiques, City Edition, 2010

Edouard Brasey, La Grand Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

Voilà pour ce lundi ! J’espère que ça vous à plu. 

Eyleen Ryden.

sorcière

 

Publicités