• sunshine-episode-1Titre : Sunshine – Episode 1
  • Auteur : Paige McKenzie
  • Illustratrice : Levy Moroshan
  • Éditeur : Hachette – Colection Blackmoon
  • Page : 304
  • Parution: 10 Fevrier 2016

Tout juste paru, je me suis laissé tenter par ce roman vanté par Wes Craven et R.L. Stine (auteur qui à bercé mon enfance). La couverture particulière au ton vert/sépia m’a particulièrement séduite.

Petit résumé :

« L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des États-Unis, dans une maison qu’elle choisit sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement… »

Le résumé m’a charmé, j’avais envie d’un roman sombre, voir effrayant et si possible avec son lot de fantômes/démons et autres joyeusetés. On rencontre donc Sunshine, qui vient de déménager avec sa mère. Ce personnage m’a marqué, et me ressemble assez, je me suis beaucoup attaché à elle. Peu sociable, Sunshine ne rentre pas dans les normes : elle ne passe pas sa vie scotchée à Facebook et préfère les vieux objets et la photo aux garçons. Le seul petit reproche que j’ai à lui faire est qu’elle n’est pas censée croire au fantôme et se laisse convaincre en trois chapitres…

Autre chose, Sunshine donne une vision très négative de l’amitié, notamment de l’amitié à distance : parce que sa meilleure amie est différente d’elle, selon l’auteur, leur amitié ne peut pas tenir la distance (ce que je contredis fortement, à titre personnel).

Nolan, le second protagoniste principal n’est pas un garçon parfait, il est en faite un peu étrange, mais adorable. Dommage que son amitié avec Sunshine se noue un peu abruptement,  mais ce duo m’a vraiment plus : ils se complètent vraiment, même si leur relation parait parfois … étrange.

Le seul personnage un peu « cliché » reste Victoria, et vous comprenez pourquoi en lisant le livre. Mais ce n’est pas vraiment gênant, elle m’a même plutôt ait rire.

Comme prévu l’ambiance est assez sombre, angoissante, mais je n’ai jamais été effrayée. Paige McKenzie rompt trop vite le mystère et l’angoisse, si bien que passé les 100 premières pages, on n’a plus vraiment « peur ». Le récit est quand même très entrainant et le rythme autant que l’intrigue nous empêche de le lâcher avant de l’avoir fini !

Sinon le récit est très fluide, l’auteur nous entraine facilement sans qu’on voie (heureusement) ou elle nous mène. À titre personnel, ce roman m’a fait une après-midi ! Mis à part quelques phrases qui m’ont hérissé le poil, et quelques informations qui auraient pu être tenues secrètes plus longtemps, l’intrigue est plutôt bien menée, même si la fin est un peu rapide on se laisse facilement surprendre.

 

Note : etoile etoile etoile 2etoile coups-coeur-etoile-icone-9451-96

Marque page (ou vous pourrez admirer mon absence de talent pour dessiner des jambes ^^ ) :

FullSizeRender(3)

Les plus :

  • Les personnages
  • L’intrigue
  • L’ambiance plutôt sombre
  • Certains retournements de situations

Le moins :

  • La vision de l’amitié
  • Pas assez effrayant

Pour conclure, ce roman est parfait si vous cherchez des frissons sans vous retrouver terrifié, la nuit, accroché à votre lampe de chevet. C’est un bon commencement pour un jeune lecteur en recherche d’épouvante après avoir épuisé les Chaire de Poule et un récit vraiment accrocheur.

 

Lien Amazon (cliquez sur l’image) :

Citations :

« Maman coupe le moteur et observe la nouvelle demeure. Deux étages, une véranda, un porche à l’ancienne qui ne supporterait pas le poids d’un bébé. Sur les photos, la maison était blanche. En faite, elle est grise, sauf la porte d’entrée, qui est peinte en rouge vif. Peut-être ont-ils pensé créer un contraste heureux… »  Sunshine, Episode 1

« J’arrange la licorne rose, ais j’ai les mains qui tremblent. Un courant d’air souffle à nouveau, plus fort. Ils soulèvent mes cheveux de mes épaules. Je recule et la licorne m’échappe des mains. Sa corne se casse sur le bureau. » Sunshine, Episode 1

Eyleen Ryden.

 

sorcière

Publicités