Bonjour, mes dragons poilus (oui, oui, admirez mon inventivité…). Malgré mes révisions et devoirs à rendre, j’ai quand même cédé, et me suis rendue au salon Grèsimaginaire, ce dimanche, avec mon petit loup. Je n’ai pas prit de photo, rien, honte à moi ! Le salon était cool, j’ai pu y voir pas mal d’auteurs que je connaissaient, d’autres moins, bref un bon moments ! Je regrette seulement d’avoir du rentrer assez vite puisque j’avais du travail à faire (Faust ne se lit pas tout seul ^^).

J’ai été assez raisonnable, sachant que je pourrait en lire qu’un ou deux ce mois-ci, puisque je dois finir mes livres de cours… Sans plus tarder, voici les accusés :

FullSizeRender(6)A noté, au centre dans le petit panier, le badge offert pas Aurélie Mendonça, fait par Ana Dess.

  • Aurélie MendonçaZombition, Rebelle Editions, collection Lune de Sang :

« Depuis le début de l’humanité, la fine fleur des guerrières, les Nécrocides, contrecarrent les Maîtres Zombies dans leurs plans de domination du monde.
Jusqu’à la dernière génération, les lignées de tueuses s’en sortaient plutôt bien, et aucune Apocalypse ne fut à déplorer.
Puis arriva Evangeline Rose.
Née dans une famille où se sont brillamment illustrées toutes les précédentes tueuses, Evy peine à marcher dans leurs pas. Ne devant sa survie qu’à une chance insolente, c’est pourtant sur sa génération que va peser le plan final des Maîtres. Pour son plus grand malheur, elle devra mettre de côté shopping et écriture de romans pour se consacrer à la mission qui fait d’elle une Nécrocide.
Mais allez sauver le monde avec un Microbe dans le tiroir. »

Une auteure – super sympa ^^ – que je suivait depuis un petit moment déjà et ayant apprit qu’elle serait au salon du livre Grèsimaginaire, j’ai sauté le pas. Il sera surement le premier à passé sur le grille : j’ai envie de zombies !

  • Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers, Gulf Stream Editons :

« «- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.»
Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »

Là aussi, un livre qui me faisait de l’œil, j’ai vue pas mal de critique positive et de bon retour, donc, j’ai profité que Cindy Van Wilder soit au salon pour l’acheter et le dédicacer !

  • Nadia CosteLe premier, Editions Scrineo :

« Vaïn n’est pas mort. Pourtant, son frère l’a tué.
A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ?
Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ?
Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l’a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite… Une traque terrible et périlleuse commence… Elle durera des siècles.
La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu’au début de Rome. »

J’avais entendu beaucoup de bien de ce roman, et la table ronde qui à suivit la conférence « Le vampire dans la littérature francophone » d’Adrien Party a achevé de me convaincre ! J’ai beaucoup aimé comment l’auteur parlait de son œuvre, donc il a finit dans ma PAL, mouah ah ah !

  • Rose Berryl Kryna, Editions du Petit Caveau :

« Kryna est une jeune femme au lourd passé, une tueuse en série devenue vampire en voulant tuer un homme qu’elle pensait inoffensif. Incarcérée dans un asile psychiatrique pour avoir reconnu le meurtre de dizaines de personnes, elle se libérera de ses liens pour assouvir sa soif de sang frais.
Après dix ans d’emprisonnement, plongée dans une société qu’elle a quelque peu perdu de vue, elle exploitera ses nouvelles facultés pour remonter la hiérarchie vampirique dont elle est issue, aidée par un allié quelque peu atypique. »

Ce petit livre à le couverture très jolie est, si vous êtes familier du site, écrit pas Rose Berryl, auteur de Nekromantia chez CKR Edition. Comme j’aime beaucoup sa plume et que le résumé me tentait, j’ai foncé, quand je l’ai aperçut sur le stand des Éditions du Petit Caveau.  Ce petit livre en « dur », contient es 6 épisodes de la saison.

IMG_0974

Mon petit loup n’a pas chômé non plus puisqu’il à acheté deux livres :

  • Vincent Tassy – Apostasie, Éditions du Chat Noir, collection Griffe Sombre :

« Anthelme croit en la magie des livres qu’il dévore. Étudiant désabusé et sans attaches, il décide de vivre en ermite et de s’offrir un destin à la mesure de ses rêves. Sur son chemin, il découvre une étrange forêt d’arbres écarlates, qu’il ne quitte plus que pour se ravitailler en romans dans la bibliothèque la plus proche.
Un jour, au hasard des étagères, il tombe sur un ouvrage qui semble décrire les particularités du lieu où il s’est installé. Il comprend alors que le moment est venu pour lui de percer les secrets de son refuge.
Mais lorsque le maître de la Sylve Rouge, beau comme la mort et avide de sang, l’invite dans son donjon pour lui conter l’ensorcelante légende de la princesse Apostasie, comment différencier le rêve du cauchemar ?
« 

Un roman qui nous tentait tout les deux,  à la couverture divine, que mon chéri à déjà commencé ! ^^ (Et que je compte lui kidnapper)

  • James Tollum, Gardiens – La prophétie des éléments, Editions du Net :

« Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l’ordre établi depuis dix mille ans.Sur les Terres d’Antyras – pays matriarcal – la magie n’existe pas. Les humains y vivent docilement sous l’égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l’éducation du peuple, se gardent bien d’évoquer les Terres d’Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n’existe au-delà de l’abyme.En revanche, sur les Terres d’Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux mœurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas… Sur les Terres d’Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d’Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d’arriver chaque matin à l’heure pour La Parole : l’enseignement religieux promulgué par la Mère Armania.

Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d’Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorciers afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d’empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage… »

Mon loup à craqué pour ce livre, dont l’auteur en parle bien et sait donné envie de découvrir cet univers ! Hâte de le découvrir.

Et un petit hors-sujet :

FullSizeRender(7)

  • Lise-Marie Lecompte, Le sceau du Dragon, Tome 1 : Draconia, Editions Edilivre, collection coup de coeur :

« Dans l’été qui s’annonce à Paris, un meurtrier abandonne le corps sans vie de sa nouvelle victime. Encore une jeune femme passée au fil de l’épée et dont le corps est entouré d’un symbole étrange. C’est déjà la troisième et Frédéric Laforrest, responsable de l’enquête, n’a toujours pas la moindre piste. À croire qu’il traque une ombre insaisissable ! Au même moment, Sylvia Laffargue, qui étudie à la Sorbonne, fait des rêves d’un réalisme aussi saisissant qu’atroce. Sans même le savoir, elle va avoir affaire à d’étranges visions qui la conduisent à la prochaine victime du tueur en série. Le tueur, le flic et l’étudiante vont alors tenter de sauver la vie de Carole-Anne Tarany, camarade de fac de Sylvia et sur cadette de la troisième victime. Une confrontation stupéfiante qui révèlera au grand jour un pouvoir occulte incommensurable »

J’ai gagné ce livre lors d’un concours – je tiens à remercier l’auteur, par ailleurs. J’ai vraiment hâte de le découvrir, le résumé m’enchante particulièrement !

Liens Amazon (cliquez sur l’image) :

Disponible en numérique et papier :

kryna-563x800

apostasie-645815-250-400

Sous le Sceau du Dragon est malheureusement indisponible, à voir avec vos libraires s’ils peuvent vous l’avoir !

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci (je pense). J’ai hâte de les dévorer !

Et vous, étiez-vous à un festivals littéraire ? Des petits achats pour ce mois-ci ? N’hésitez pas à réagir en commentaires ! 🙂

Si cet article vous à plus, n’hésitez à vous abonner/rejoindre la page Facebook !

Je retourne à mes grimoires !

Eyleen Ryden.

sorcière

Publicités