111411_nanowrimo-702x1024-670x977Me revoie-ci comme prévu pour un bilan de cette première semaine.

Tout d’abord, j’écris cet article samedi, car je ne serais pas là (donc n’écrirais pas, dimanche), car c’est l’anniversaire de ma maman <3.

Alors cette première semaine ? Eh bien pas si mal, j’arrive à garder le cap, et Projet Pirate prend du gras. Si je ne peux pas écrire un jour, je double la dose le lendemain. Et si j’écris plus que prévu … tant mieux, car vu tous les contrôles que j’ai à venir, on ne dit pas non aux suppléments.^^

Histoire de garder une trace de tout ce que j’écris, j’ai faire une page spécial NaNo dans mon BuJo et je tiens la cap. La preuve :

img_0312

Impression :

Je prends vraiment plaisir à retrouver mes personnages tous les jours. J’espère pourvoir garder cette habitude post-NaNo, avec des objectifs moindres tout de même, les examens ne se révisent pas tout seuls… Sinon j’ai écris plusieurs passages plutôt pas mal, dont un assez drôle. Bons ditons que mes pirates en prennent pour leur grade. Après d’autres me paraissent moins pertinents, mais je m’oblige à ne rien toucher, ce mois-ci : j’écris et c’est tout. On verra pour le reste plus tard.

paper-623167_960_720
Organisation :

J’ai réussi à me trouver du temps tous les jours, de préférence quand je suis seule chez moi : je n’arrive pas à écrire entouré de personne ou s’il y a des bruits parasites (sauf si c’est de la musique que je choisit moi ^^). Cette semaine j’ai écris plus le matin et je dois avoué que je n’aime pas trop cet horaire, je vais tenter d’écrire plus en soirée ou dans l’après-midi.

Les chiffres :

Je suis à 8 791 mots écrits et il m’en reste … beaucoup. 41 209.
Et au vu de la tournure que prend le roman, et bien 40 000 mots en plus, ça ne devrait pas être de trop. Sachant que mes pirates pèsent presque 30 000 mots à l’heure actuelle. Oui, ce sera un gros bébé.

Pour finir un petit extrait :

*** Indulgence requis, c’est un premier jet non corrigé ***

capture-of-blackbeardCharles Vane vient de se prendre une balle et notre chère Eulalie doit le soigner. La capitaine n’a pas trop confiance en ces capacités, contrairement à Jack et barbe Noire.

« Elle s’apprêtait à retirer la balla quand la porte s’ouvrir vivement :
— Capit… aine…
Un marin leur faisait face, et les fixait, incertains: Edward tenait les cuisses de son capitaine, Jack le maintenant immobile, et Eulalie était agenouillé, une pince à la main. Jack, Edward et Eulalie se consultèrent du regard avant d’éclater de rire, sous les insultes de Charles.
— Ne vous inquiétez pas, on soigne juste votre capitaine !
— Si vous le dites, murmura le matelot, pressé de partir.
Charles tenta de le faire rester pour qu’il le délivre, mais son marin s’enfuit hors du bureau, sous les rires d’Edward et de Jack. »

Et vous vous participé au NaNo ? Ça se passe bien ?
Je retournai à ma grammaire … En espérant y survivre ! Si vous voulez, rejoignez-moi sur Insta‘, j’y traîne régulièrement.

See you.
Eyleen,

Publicités