115764421_o.jpg

  • Titre : Les légendes de la Moïra – Épisode 2 : Le serpent et la sorcière
  • Auteur : Gavriel Howard Feist
  • Illustrateur : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR éditions
  • Pages : 45
  • Parution:  18 mars 2017

« Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.

Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.

Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière. « 

Après un premier épisode qui m’a plutôt plu, voici la suite de la nouvelle série numérique lancée par CKR éditions, que je remercie pour ce partenariat.

Nous retrouvons Kendall qui est dans une situation très précaire. Le récit est en alternance entre le présent et le passé, et j’aime toujours autant ce rythme. Toutefois je n’ai pas vraiment accroché pour plusieurs raisons.

Si le format court ne me gêne pas, il faut avouer que dans ce second épisode les situations se créent et se résolvent vraiment trop vite. C’est assez déconcertant. Mais surtout, les personnages, surtout dans la première partie du récit m’ont énormément gêné. Je les ai trouvé assez cliché. En 45 pages, le seul intérêt de plusieurs personnages est de coucher. Kendall passe de guerrière à petite vierge effarouché…

Et au final la seule relation qui m’a parut intéressant n’est pas du tout développé… J’espère que la suite le fera. Je ne m’attendait pas dans un récit de Fantasy autant d’intérêt sexuel au détriment de l’histoire.

Quand à l’intrigue, comme pour les situations tous se dénouent ou se dévoilent trop rapidement.

Pourtant la second partie de l’épisode, avec la cité elfes et leur habitants, que j’ai beaucoup aimé, promet beaucoup. Les descriptions de la ville sont très belles, et détaillées. J’ai hâte d’en savoir plus surtout que la fin de l’épisode à ravivé mon intérêt.

Note : etoile etoile  2etoile coups-coeur-etoile-icone-9451-96 coups-coeur-etoile-icone-9451-96

Les plus :

  • Un monde intéressant
  • La narration (passé/présent)
  • Une intrigue qui se lance
  • La magnifique couverture

Les moins :

  • Des personnages clichés
  • Un épisode ni centré sur l’intrigue, ni sur les personnages, un peu vide
  • Un intrigue qui est trop rapide/ se dévoile trop

Pour conclure, j’aurais aimé être plus introduit aux personnages et voir l’intrigue s’approfondir. Si cette épisode m’a moins plus, je pense que la suite tiendra ces promesses. Notamment avec l’introduction de la cité elfe.

Citations :

 » – Personne n’a jamais osé me parler de la sorte, lâcha Kendall en fronçant les sourcils. En tout cas personnes qui soit encore en vie à l’heure actuelle ! »

« Elle prononça un mot dans une langue étrange et Bakthar se tordit aussitôt de douleur. Sa peau vira au rouge écarlate et se couvrit de grosses cloques blanches. Une odeur de viande calcinée ne tarda guète à s’élever sur la berge, tandis que le chasseur se recroquevillait sur lui-même, les yeux révulsés. »

 

Eyleen,

sorcière

 

 

Publicités