wizard,-tome-3---l-eveil-648124-250-400 Titre : Wizards – Tome 3 : L’éveil
• Auteur : Diane Duane
Éditeur : Lumen Éditions
Pages : 307
Parution:  2015
 

 

« Depuis qu’elle a découvert que sa sœur Nita était une sorcière, Dairine n’a plus qu’une seule idée en tête : rejoindre ce club très fermé ! Elle brûle d’accomplir un acte héroïque qui changerait à jamais la face du monde. Sans se préoccuper des conséquences, elle plonge donc son nez dans le manuel de sorcellerie de sa sœur pour prêter serment. Lorsque, le lendemain matin, les Callahan reçoivent leur nouvel ordinateur, Dairine ne fait ni une ni deux : elle le déballe, s’empare de la souris… et la voilà partie pour un voyage intergalactique !

Accompagnés de Picchu, l’oiseau doué de prémonition, Kit et Nita vont devoir se lancer, de planète en planète, aux trousses de la jeune insouciante, complètement inconsciente du danger qui la menace. Car c’est le Pouvoir Solitaire, et nul autre, qui l’attend au bout du périple…»

Wizards fait partie de ces séries que j’ai adoré et suis avec impatiente. Pourtant ce tome 3 traînait dans ma PAL depuis un moment (eh oui, je n’ai AUCUNE excuse ^-^). Je me suis donc enfin décidé à rejoindre Nita et Kit dans ce troisième tome. Et quel bonheur !

Comme toujours le récit de Diane Duane est touchante, agréable à lire et ponctuée de petits détails (ici sur les planètes et étoiles en tout genre). Si dans ce troisième tome, l’auteur se penche plus sur Dairine (personnages que je n’appréciais pas vraiment avant ce troisième tome. Nous la découvrons plus en profondeur et son aventure est particulièrement haletante. Nous quittons ainsi la terre pour l’espace et Dairine se révèle un personnage à la hauteur de sa soeur et de Kit. Pour ses deux derniers, bien qu’en reste, leur relation prend un nouveau tournant et j’ai particulièrement hâte de voir ce que cela va donner dans la suite, surtout avec Dairine qui désormais fera partie de leaventure.

L’intrigue se déroule dans l’espace, de galaxie en galaxie, le Pouvoir Solitaire aux trousses. Ce que j’aime beaucoup dans la série Wizards, c’est justement ce changement de décor constant, et le fonctionnement de la magie qui n’est pas « vieillot » au contraire. Puis faire de la magie sur un Mac, avouez le concept est juste génial !

Ainsi, entre SF et Fantastique, le voyage de Dairine m’a touché et envoûté, notamment la fin, /!/ SPOIL : avec son arrivé sur une planète vide et la création d’une vie si particulière et attachante, que l’on voit évoluée. /!/ la fin est surprenante et très intéressante, j’ai très envie de voir ce que la suite nous réserve, aux vues des derniers évènements.

L’intrigue et le rythme ont été les points forts de ce tome, que je n’ai pas su lâcher avant la fin ^-^, on ne s’attend pas à ce qui va se passer, et nous naviguons entre suspens, émerveillement et découverte, au détour d’une galaxie, dans un monde qui sait rester innovant.

 
Note : etoile etoile etoile etoile 2etoile
 
Les plus :

  • Une histoire prenante
  • Un suspens maitrisé
  • Kit et Nita qui grandissent et évoluent
  • Dairine qui se dévoile et promet de devenir un personnages  intéressant
  • Une final surprenant et intriguant

Les moins :

  • Un début un peu long ?

 

Bref je vous conseille cette série, d’autant plus si vous être fan de magie ou d’Harry Potter. Les personnages sont attachants, l’histoire surprenante et la magie très différente de tout ce que vous avez pu voir. Vous n’en ressortirez pas déçu ! J’attends la suite avec impatient pour voir ce que Nita, Kit et Dairine nous réserve ! ^-^

 

Citations :

 

« Carl était originaire de New York, Tom de Californie. Ils disposent des mêmes biens et factures que leurs voisins : emprunts immobiliers et factures de téléphone animaux de compagnie et disputes occasionnelles. Ils tondaient leur pelouse et se rendaient chaque jour au bureau (du moins Carl le faisait-il ; Tom, lui, travaillait à la maison). Cependant, leur jardin était aussi dépourvu de mauvaises herbes que celui de Nita depuis quelque temps, leurs animaux comprenaient, voir parlait l’anglais et quantité d’autres langues, leurs interlocuteurs téléphoniques n’étaient pas toujours humains, et quant à leurs disputes … leurs prétextes auraient parfois eu de quoi ébahir les voisins. »

 

« À son départ de Mars, Dairine ne sortit pas tout de suite de la galaxie. Comme nombre de sorciers lorsqu’ils quittent leur planète pour la première fois, elle se sentait obligée de faire un peu de tourisme local. »

 

« Les deux amis se dévisagèrent

.– On est mort ? murmura Kit.

– Pas que je sache.

– Tu crois quoi vas mourir ?

Il semblait aussi dérouté que son amie.

– Là, tu me poses une colle.

Mais quelle importance ? »

 

Bonne lecture !

Eyleen

sorcière

Publicités