Recherche

Eyleen Ryden

Books, Writing and more …

Catégorie

Autres

C’est lundi, que lisez-vous ? #1

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi.

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Ce rendez-vous a été créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books.  Il a ensuite été repris par Galleane.

Ce rendez-vous a été repris par plusieurs de blogs, et je trouve l’idée sympa. J’ai décidé de me lancer à raisons d’un lundi sur deux, puisque :

– Je lis moins quand je suis à la fac

– L’autre lundi sera consacré aux créatures du lundi qui reprendrons du service.

Donc voilà, voilà !

Lire la suite

Publicités

Top 5 (Livre/Musique/Série/Cinéma) 2016

L’année se termine, et rien mieux qu’un petit top pour passé en revue ses 365 jours !

Livres :07fd6e_14bedd6bf7ea4962aa738e10873abbc7

  1. Zombitions, Aurélie Mendonça, Rebelle édition
  2. Palimpsestes – Tome 1 : Impressionnisme, Emmanuelle Nuncq, Édition du Chat Noir
  3. Marjane – La crypte, Marie Pavlenko, Pocket Jeunesse Edition
  4. Platinum End,  Tsugumi Ohba, Kaze Edition
  5. Nekromantia, Rose Berryl, CKR Edition

Je n’ai pas beaucoup lu cette année, hors lecture de cours. Enfin, si, j’ai une dizaine de lectures presque finies, je vous en parle bientôt. Promis.

Lire la suite

Arrivée Livresque – 7 (Novembre 2016)

Je n’ai pas fait d’arrivée livresque depuis Juillet … Entre le déménagement et la rentré, je n’ai pas eu trop trop de temps, pourtant, j’ai ai acheter des livre, ça oui !

Cette Arrivée Livresque sera surtout centré sur les livres de cour, il faut bien ! Mais on me dit dans l’oreillette qu’une autre fournée de roman arrive et cette fois, pas pour la fac. :p

Cette première partie regroupe mes achats personnels et lectures VO.

Commençons pas les seuls livres qui ne sont pas pour mes études…

img_0288 Lire la suite

Arrivée Livresque – 6 (Juillet 2016)

Cette Arrivée Livresque a mis un moment à venir, mais sera… conséquente. Et contiendra aussi plus que des livres. ^^’

J’ai attendu avant d’en faire, car je n’avais pas acheté grand-chose, mais aussi parce que le 29 Juin, c’était mon anniversaire 😀 Et je me doutais que j’allais recevoir quelques beaucoup de livres. Donc, sans tarder :

IMG_1285

Je commence par mes cadeaux :p

  • Karen ViggersLa Mémoire des Embruns, Edition Le Livre de Poche :

« Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs.
Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d’Antarctique et le divorce qui l’a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l’a hantée durant des décennies menace d’être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie. Un homme incapable de savourer pleinement la sienne. La Mémoire des embruns est une émouvante histoire d’amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse. Un roman envoûtant, promesse d’évasion et d’émotion. »

Il m’a été offert pas une amie, je ne connais pas l’auteur, mais le résumé et l’ambiance que s’en dégagent (j’adore les îles, et les phares ^^) me tentent particulièrement !

  • Christie Golden – Warcraft : Durotan, Edition Panini France :

« Dans le monde de Draenor, le très indépendant clan des Orcs Loups-de-Givre est confronté à des hivers de plus en plus rigoureux et à la disparition de ses troupeaux.. Lorsque Gul’dan, un mystérieux étranger, arrive avec la promesse de nouveaux territoires de chasse, Durotan, le chef du clan, va devoir prendre une cruelle décision : faire confiance à cet inconnu et abandonner le territoire, les traditions et l’indépendance de son peuple. »

Offert par mon chéri ^^ étant donné que j’avais adoré le film !

  • Lian HearnLe Clan des Otori 1 à 4, Edition Gallimard, Collection Folio :

« Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit au sein d’une communauté paisible qui condamne la violence. Mais celle-ci est massacrée par les hommes d’Iida, chef du clan des Tohan. Takeo, sauvé par sire Shigeru, du Clan des Otori, se trouve plongé au cœur de luttes sanglantes entre les seigneurs de la guerre.
Il doit suivre son destin.
Mais qui est-il ? Paysan, seigneur ou assassin ? D’où tient-il ses dons prodigieux ? Lorsqu’il rencontre la belle Kaede, un amour fou naît entre les deux jeunes gens : devra-t-il choisir entre cet amour, sa dévotion à sire Shigeru et son désir de vengeance ? Sa quête le mènera jusqu’à la forteresse d’Inuyama, lorsqu’il marchera sur le  » parquet du Rossignol « . Cette nuit-là, le rossignol chantera-t-il ? »

Offert par une autre amie qui connait mon amour pour le Japon ! Ça faisait longtemps que je voulais lire un livre se déroulant à cette époque : maintenant que je les ai, plus d’excuses !

  •  Tsugumi Ohba, Takeshi ObataPlatinium End, Kazé Edition :

« Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, est sauvé par un ange alors qu’il tente de se suicider. Mais cette rencontre fatidique pourrait bien le plonger dans un désespoir plus profond encore… Takeshi OBATA et Tsugumi OHBA nous livrent un thriller sombre mettant en scène anges et humains autour d’un thème qui leur est cher : la frontière délicate entre le Bien et le Mal. »

Un manga que j’ai lu aussi tôt (la chronique devrait arriver), par les créateurs de Death Note.

  • Jun Abe, Tim BurtonAlice au pays des Merveilles, Pika Editions :

« Alice est malheureuse dans un monde d’adultes aux conventions étouffantes. Lorsqu’un ennuyeux Lord la demande en mariage, elle s’enfuit en courant et tombe dans un monde peuplé de créatures étranges et gouverné par la terrible Reine rouge. Les habitants ont besoin d’aide pour renverser son pouvoir tyrannique, mais ils prétendent que la jeune fille n’est pas “la bonne Alice”… Avec l’aide du Chapelier fou parviendra-t-elle à vaincre la Reine rouge et son monstrueux Jabberwocky ? »

Toujours offert par mon chéri ^^

  • Bernard WerberLes fourmis,  Edition Le livre de poche :

« Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d’individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… Ses armes aussi. Terriblement destructrices. Lorsqu’il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu’il va à leur rencontre. À sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces « infra terrestres », au fil d’un thriller unique en son genre, où le suspense et l’horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. »

Petit achat perso, que je voulais faire depuis longtemps !

  • Bernard WerberLe livre du voyage,  Edition Le livre de poche :

« Ah, enfin tu me prends dans tes mains !
Ah, enfin tu lis ma quatrième de couverture !
Ta ne peux pas savoir comme j’attendais cet instant.
J’avais si peur que tu passes sans me voir.
J’avais si peur que tu rates cette expérience que nous ne pouvons vivre qu’ensemble.
Toi lecteur, humain, vivant.
Et moi le livre, objet, inerte, mais qui peut te faire décoller pour le grand, le plus simple, le plus extraordinaire des voyages. »

Le résumé original m’a intrigué, et il me tarde de lire ce livre, aux avis mitigés.

Quand il y en a plus, il y en a encore !

IMG_1512

  •  Tite KiboBleach 2 à 10, Editions Glénat

« Adolescent de quinze ans, Ichigo Kurosaki possède un don particulier : celui de voir les esprits. Un jour, il croise la route d’une belle Shinigami (un être spirituel) en train de pourchasser une « âme perdue », un esprit maléfique qui hante notre monde et n’arrive pas à trouver le repos.

Mise en difficulté par son ennemi, la jeune fille décide alors de prêter une partie de ses pouvoirs à Ichigo, mais ce dernier hérite finalement de toute la puissance du Shinigami. Contraint d’assumer son nouveau statut, Ichigo va devoir gérer ses deux vies : celle de lycéen ordinaire, et celle de chasseur de démons… »

Une des raisons pour lesquelles cette Arrivée Livresque a pris du temps : mon petit frère m’a gâté : il a acheté les tomes 2 à 10 de Bleach, mais je ne les ai eus que très récemment en mains ! Bleach est une de mes séries préférées, et j’avais depuis longtemps le projet de les acheter, et j’avais fait le premier pas, puisque le tome ornait déjà ma bibliothèque. Maintenant, plus que quoi soixante à acheter. ^^’

IMG_1384

  • Marie PavlenkoMarjane Tome 1 : La Crypte, Edition Pocket Jeunesse :

« Les ninns ont bâti l’immense Résidence cachée au cœur de Paris.

Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ?

Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ?

Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ? »

Un peu avant mon anniversaire, le 27 Juin exactement, j’ai eu la chance de gagner Marjane, t.1 : La Crypte de Marie Pavlenko, pour les un an du site  Ma Lecturothèque, que je remercie encore, au passage ! 🙂 La couverture et le résumé sont extra !!

IMG_1287IMG_1290IMG_1292

Connaissant mon affection pour Harry Potter, ma meilleure amie m’a offert ce SUBLIME carnet Serpentard !! J’avoue, je n’ose même pas écrire dedans, tant il est joli !

     IMG_1262     IMG_1264

Autres petits cadeaux : le T-shit de Merge offert par mon chéri et la bougie ainsi que ces magnifiques boucles d’oreille par une amie.

Et enfin. Oui, oui, j’ai été gâté ^^

IMG_1296 IMG_1299

Mon chéri me parlait depuis longtemps de Rare Replay, et hop le voilà ! Et mon loup, qui pense à tout (oui, oui, j’vous assure, il est parfait !) m’a pris un jeux de 3DS, puisqu’étant en plein déménagement, je ne vais plus avoir de TV (donc de Xbox) et d’internet pendant deux semaines… Les joies du déménagement !

Voilà, c’est tout pour cette Arrivée Livresque (et cie) !

La prochaine arrivera surement plus vers septembre, le déménagement risque de ne plus laisser un grand budget pour les livres…

See You !

Eyleen Ryden

sorcière

 

Corrections : Mes Perles – 1

Après relecture ou simple correction, je trouve des fautes : de la simple faute de frappe, à la mauvaise correction de Word en passant par la faute basique, et ça donnent parfois des résultats inattendus et plutôt rigolos.

Je vous en ai gardé 8, des plus amusantes au plus WTF :

1. « Il se retourna et vie » (Projet Pirate)

Je croyais qu’il fallait être en vie pour bouger, toutes mes excuses !

2. « […] l’entraîner dans un des tombeaux couloir gris » (Projet Pirate)

Arf ! Je l’avais dit que ces couloirs n’étaient pas sûrs !

3. « Si je vêtu une vie privée « (Lexie et Ruby 2)

Je ne connaissais pas cette collection ^^ 

4. « Déesse la nuit, mère des secrets, Dans ta grève donne-moi la sagesse[…] » (Lexie & Ruby 3)

Ah ! Comme quoi : même les dieux font la grève !

5. « [Elle] se surprit à penser qu’il était encore plus impressionnant que dans ses pensées.«  (Lexie & Ruby 3)

Ouh ! Ça pense beaucoup chez Lexie…

6. » À ces mots les yeux de Ruby s’allumèrent. » (Lexie & Ruby 3)

Ruby 2.0, robot chasseuse de monstres.

7. « […] baisa son coup tendrement ». (Lexie et Ruby 3)

Aïe ! Ça à du faire mal …

8. « Clamez-vous Monsieur« . (L’Ombre dans le couloir)

Hum… oui, pas sûre que ce soit efficace.

Voilà, c’est tout pour ces petites perles !

À bientôt chers matelots !

Eyleen Ryden

sorcière

Nota Bene : Concours Le Carnet Enchanté/ Audry Esprint !

Coucou mes petits dragons poilus !

Entres 2 partiels (littéralement), je partage avec vous un concours d’une chaine Youtube et d’un site que j’aime beaucoup suivre : Le Carnet enchanté  et sa chaine Audry Esprint.

Sur sa chaine, Audry Esprint nous parle beaucoup de contes (un de mes sujets préféré) et sur son site, elle propose aussi bien des chroniques que des articles penchés vers l’écriture.

Et aujourd’hui, Audry propose un concours, avec des lot géniaux tel que le tome 1 des Pirates de l’Escroc-Griffe de Jean-Sébastien Guillermou  publié chez Bragelonne et de cartes dédicacées juste magnifiques !

Et comme j’y participe, je vous invite à aller jeté un coup d’oeil au concours, mais pas que : ses autres vidéo et son site sont super !

Mes petit dragons et moi on croisent fort-fort les doigts !

Je referait un mini-articles en attendant de re-publier les créatures du lundi, les chroniques et cie (qui commence à s’accumuler … ^^) dès que j’aurai fini mes partiels. Si je ne fini pas en mangeuse de cerveaux ! :p (Petit indice sur la prochaine chronique ?… Who’s knows !)

Zombies!

Votre aimable serviteur qui se zombifie,

Eyleen Ryden

sorcière

Arrivée Livresque – 5 (Avril 2016)

Bonjour, mes dragons poilus (oui, oui, admirez mon inventivité…). Malgré mes révisions et devoirs à rendre, j’ai quand même cédé, et me suis rendue au salon Grèsimaginaire, ce dimanche, avec mon petit loup. Je n’ai pas prit de photo, rien, honte à moi ! Le salon était cool, j’ai pu y voir pas mal d’auteurs que je connaissaient, d’autres moins, bref un bon moments ! Je regrette seulement d’avoir du rentrer assez vite puisque j’avais du travail à faire (Faust ne se lit pas tout seul ^^).

J’ai été assez raisonnable, sachant que je pourrait en lire qu’un ou deux ce mois-ci, puisque je dois finir mes livres de cours… Sans plus tarder, voici les accusés :

FullSizeRender(6)A noté, au centre dans le petit panier, le badge offert pas Aurélie Mendonça, fait par Ana Dess.

  • Aurélie MendonçaZombition, Rebelle Editions, collection Lune de Sang :

« Depuis le début de l’humanité, la fine fleur des guerrières, les Nécrocides, contrecarrent les Maîtres Zombies dans leurs plans de domination du monde.
Jusqu’à la dernière génération, les lignées de tueuses s’en sortaient plutôt bien, et aucune Apocalypse ne fut à déplorer.
Puis arriva Evangeline Rose.
Née dans une famille où se sont brillamment illustrées toutes les précédentes tueuses, Evy peine à marcher dans leurs pas. Ne devant sa survie qu’à une chance insolente, c’est pourtant sur sa génération que va peser le plan final des Maîtres. Pour son plus grand malheur, elle devra mettre de côté shopping et écriture de romans pour se consacrer à la mission qui fait d’elle une Nécrocide.
Mais allez sauver le monde avec un Microbe dans le tiroir. »

Une auteure – super sympa ^^ – que je suivait depuis un petit moment déjà et ayant apprit qu’elle serait au salon du livre Grèsimaginaire, j’ai sauté le pas. Il sera surement le premier à passé sur le grille : j’ai envie de zombies !

  • Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers, Gulf Stream Editons :

« «- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.»
Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »

Là aussi, un livre qui me faisait de l’œil, j’ai vue pas mal de critique positive et de bon retour, donc, j’ai profité que Cindy Van Wilder soit au salon pour l’acheter et le dédicacer !

  • Nadia CosteLe premier, Editions Scrineo :

« Vaïn n’est pas mort. Pourtant, son frère l’a tué.
A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ?
Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ?
Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l’a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite… Une traque terrible et périlleuse commence… Elle durera des siècles.
La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu’au début de Rome. »

J’avais entendu beaucoup de bien de ce roman, et la table ronde qui à suivit la conférence « Le vampire dans la littérature francophone » d’Adrien Party a achevé de me convaincre ! J’ai beaucoup aimé comment l’auteur parlait de son œuvre, donc il a finit dans ma PAL, mouah ah ah !

  • Rose Berryl Kryna, Editions du Petit Caveau :

« Kryna est une jeune femme au lourd passé, une tueuse en série devenue vampire en voulant tuer un homme qu’elle pensait inoffensif. Incarcérée dans un asile psychiatrique pour avoir reconnu le meurtre de dizaines de personnes, elle se libérera de ses liens pour assouvir sa soif de sang frais.
Après dix ans d’emprisonnement, plongée dans une société qu’elle a quelque peu perdu de vue, elle exploitera ses nouvelles facultés pour remonter la hiérarchie vampirique dont elle est issue, aidée par un allié quelque peu atypique. »

Ce petit livre à le couverture très jolie est, si vous êtes familier du site, écrit pas Rose Berryl, auteur de Nekromantia chez CKR Edition. Comme j’aime beaucoup sa plume et que le résumé me tentait, j’ai foncé, quand je l’ai aperçut sur le stand des Éditions du Petit Caveau.  Ce petit livre en « dur », contient es 6 épisodes de la saison.

IMG_0974

Mon petit loup n’a pas chômé non plus puisqu’il à acheté deux livres :

  • Vincent Tassy – Apostasie, Éditions du Chat Noir, collection Griffe Sombre :

« Anthelme croit en la magie des livres qu’il dévore. Étudiant désabusé et sans attaches, il décide de vivre en ermite et de s’offrir un destin à la mesure de ses rêves. Sur son chemin, il découvre une étrange forêt d’arbres écarlates, qu’il ne quitte plus que pour se ravitailler en romans dans la bibliothèque la plus proche.
Un jour, au hasard des étagères, il tombe sur un ouvrage qui semble décrire les particularités du lieu où il s’est installé. Il comprend alors que le moment est venu pour lui de percer les secrets de son refuge.
Mais lorsque le maître de la Sylve Rouge, beau comme la mort et avide de sang, l’invite dans son donjon pour lui conter l’ensorcelante légende de la princesse Apostasie, comment différencier le rêve du cauchemar ?
« 

Un roman qui nous tentait tout les deux,  à la couverture divine, que mon chéri à déjà commencé ! ^^ (Et que je compte lui kidnapper)

  • James Tollum, Gardiens – La prophétie des éléments, Editions du Net :

« Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l’ordre établi depuis dix mille ans.Sur les Terres d’Antyras – pays matriarcal – la magie n’existe pas. Les humains y vivent docilement sous l’égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l’éducation du peuple, se gardent bien d’évoquer les Terres d’Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n’existe au-delà de l’abyme.En revanche, sur les Terres d’Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux mœurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas… Sur les Terres d’Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d’Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d’arriver chaque matin à l’heure pour La Parole : l’enseignement religieux promulgué par la Mère Armania.

Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d’Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorciers afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d’empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage… »

Mon loup à craqué pour ce livre, dont l’auteur en parle bien et sait donné envie de découvrir cet univers ! Hâte de le découvrir.

Et un petit hors-sujet :

FullSizeRender(7)

  • Lise-Marie Lecompte, Le sceau du Dragon, Tome 1 : Draconia, Editions Edilivre, collection coup de coeur :

« Dans l’été qui s’annonce à Paris, un meurtrier abandonne le corps sans vie de sa nouvelle victime. Encore une jeune femme passée au fil de l’épée et dont le corps est entouré d’un symbole étrange. C’est déjà la troisième et Frédéric Laforrest, responsable de l’enquête, n’a toujours pas la moindre piste. À croire qu’il traque une ombre insaisissable ! Au même moment, Sylvia Laffargue, qui étudie à la Sorbonne, fait des rêves d’un réalisme aussi saisissant qu’atroce. Sans même le savoir, elle va avoir affaire à d’étranges visions qui la conduisent à la prochaine victime du tueur en série. Le tueur, le flic et l’étudiante vont alors tenter de sauver la vie de Carole-Anne Tarany, camarade de fac de Sylvia et sur cadette de la troisième victime. Une confrontation stupéfiante qui révèlera au grand jour un pouvoir occulte incommensurable »

J’ai gagné ce livre lors d’un concours – je tiens à remercier l’auteur, par ailleurs. J’ai vraiment hâte de le découvrir, le résumé m’enchante particulièrement !

Liens Amazon (cliquez sur l’image) :

Disponible en numérique et papier :

kryna-563x800

apostasie-645815-250-400

Sous le Sceau du Dragon est malheureusement indisponible, à voir avec vos libraires s’ils peuvent vous l’avoir !

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci (je pense). J’ai hâte de les dévorer !

Et vous, étiez-vous à un festivals littéraire ? Des petits achats pour ce mois-ci ? N’hésitez pas à réagir en commentaires ! 🙂

Si cet article vous à plus, n’hésitez à vous abonner/rejoindre la page Facebook !

Je retourne à mes grimoires !

Eyleen Ryden.

sorcière

Arrivée Livresque – 4 (Mars 2016)

J’avais dit pas d’autre Arrivése Livresque avant longtemps ? Hum, hum… Eh bien, ma folie acheteuse a eu raison de moi ! (Mais j’ai été raisonnable)

FullSizeRender(4)

Que des lectures plaisir, pour cette fois, enfin, si mes recherches pour mon roman de pirates en sont (eh oui, je vous l’assure, ça l’est ! & je n’ai pas oublié l’article que je dois écrire sur le projet.) En route Moussaillon !

  • Emmanuelle & Patrick LizéNaufrage de légende : Les pirates,  Édition du Trésor :

Un livre qui me tente autant au niveau personnel que pour le projet – Pirate, j’aime les mythes, les pirates et les naufrages, que dire de plus ? Le livre est assez fin, donc loin d’un essai qui pourrait m’assommer !

« Découvrez comment le bateau du pirate Morgan explosa alors que son équipage fêtait une belle prise ; comment le cadavre du célèbre corsaire Francis Drake fut jeté à la mer dans un cercueil de plomb et jamais retrouvé depuis ; comment le Français La Buse, juste avant son exécution pour piraterie, aurait lancé un mystérieux cryptogramme à la foule en criant : « Mon trésor à qui saura le déchiffrer ! » Laissez-vous surprendre par ce très beau livre qui retrace les destins extraordinaires de huit pirates qui perdirent leur navire, leur précieuse cargaison et parfois même la vie, entrant ainsi dans la légende.

L’ouvrage est illustré par Sergio Aquindo dont on connaît notamment les collaborations avec Le Monde et XXI. »

  • Karine Gobled et Bertrand Campeis Le guide de L’uchronie, Edition Actusf :

Ce livre est toujours dans l’optique projet – Pirate. C’est ma meilleure amie (que je remercie au passage !) qui me l’a offert pendant une pause dans ma libraire-café habituelle. L’ouvrage me faisait les beaux yeux depuis un moment, il orne désormais ma bibliothèque !

« Et si… ?
Et si Christophe Colomb n’avait jamais découvert l’Amérique ?
Et si les nazis avaient remporté la Seconde Guerre mondiale ? 
 
L’uchronie joue avec l’histoire pour créer des réalités différentes, explorant des possibilités infinies. Est-ce là l’expression d’une simple nostalgie rêveuse d’un passé jamais advenu ou une arme de réflexion philosophique ? Karine Gobled et Bertrand Campeis, membres du prix ActuSF de l’uchronie, vous proposent d’arpenter avec eux les sentiers où réalité historique et fiction s’entremêlent. À travers des conseils de lecture, des interviews d’auteurs, des escapades dans le cinéma, la bande dessinée ou le jeu vidéo, ces deux spécialistes offrent un panorama d’un genre qui séduit de plus en plus.
Et si vous vous laissiez tenter par ce voyage dans les méandres du temps ? L’histoire n’a jamais été aussi imprévisible… »

 

  • Stephen KingJoyland, Edtion Le livre de poche :

Changeons de registre pour passer dans quelque chose de plus sombre. Mon chéri (aka mon petit Loup) m’a offert deux Stephen King, donc Joyland, puisqu’il adore cet auteur. J’avais très envie de découvrir cet auteur (surtout que Les yeux du Dragon, récemment sorti me tente beaucoup !) j’avais acheté Carrie, que je n’ai pas encore lue, honte à moi. Mon Loup chéri l’a beaucoup aimée, je pense donc l’attaquer entre deux récits de Proust et de Virginia Woolf !

« Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?
L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage…
Joyland permet à Stephen King, outre une délectable virée dans le monde forain, de méditer sur les pratiques perverses des montreurs d’ombres, et de nous souffler à l’oreille que le contraire du paradis n’est pas l’enfer, mais un éden loti, tarifé, et rentable. François Angelier, Le Monde des livres. »

  • Warren EllisHellBlazer,  Edtion Urban Comics, Vertigo :

C’est bien connu, J’ADORE les antihéros, notamment John Constantine, surtout depuis que j’ai vue la série (malheureusement annulée) du même nom. Hors, en allant dans ma librairie-café avec mes meilleures amies, je suis tombé nez à nez  avec ce comics, alors que j’en cherchais un désespérément depuis des mois. Ni une ni deux, je l’ai donc kidnappé et lu il y a peu, la chronique viendra donc la semaine prochaine – si un démon ne prend pas en otage ma maison bien sûr !

« Lorsque Constantine apprend que son ancien amour a été brutalement assassiné, il se lance sans aucune hésitation à la poursuite du dangereux et mystérieux criminel. Qui a bien pu s’en prendre à la jeune femme et, surtout, pourquoi ? Quelles vérités John est-il sur le point de mettre à jour ? Sa quête est-elle uniquement motivée par une soif de vengeance ou cache-t-elle de plus sombres motivations ? Le voyage risque d’être éprouvant. »

  • Daniel DefoeHistoire générale des plus fameux Pyrates, tome 1 Les Chemins de fortune :

Oui, oui, le célèbre écrivain de Rubinson Crusoé (une de mes oeuvres favorites) n’a pas écrit que cela. Ce tome un reprend l’histoire de plusieurs grands pirates, notamment, Edward Teach (Barbe Noire), « Calico » Jack et cie. Le tout raconté par un homme de l’époque. Ce livre comme les deux autres me servira pour mon projet – Pirate.

« Publiée en deux volumes en 1726 par un mystérieux Captain Johnson , l’Histoire Générale des plus Fameux Pyrates est considérée depuis toujours comme la bible de tous ceux qui s’intéressent à la Flibuste – et accessoirement, comme l’un des textes les plus surprenants de la littérature anglaise. Chose étrange, ce chef-d’oeuvre partout cité (et souvent pillé) n’avait jamais été intégralement traduit en français avant la présente édition. Le grand historien anglais Christopher Hill (un personnage dont la stature est comparable à celle d’un Fernand Braudel chez nous), après vingt ans d’enquête, a acquis la certitude que l’auteur de cette merveille n’est autre que… Daniel Defoe : l’auteur de Robinson Crusoé ! Lequel nous offre ici trente-huit récits véridiques qui se lisent comme autant de romans – à inscrire en lettres d’or (et de sang) dans le grand livre de la révolte humaine.« 

  • Stephen King 22/11/63  Édition Le livre de poche :

Le dernier, mais non des moindres. Encore un cadeau de mon petit Loup, en effet, mon chéri suivant la série adaptée du roman, il a voulu me la faire découvrir sur mon support favori, donc un roman !

« Imaginez que vous puissiez remonter le temps, changer le cours de l’Histoire. Le 22 novembre 1963, le président Kennedy était assassiné à Dallas. À moins que… Jake Epping, professeur d’anglais à Lisbon Falls, n’ait pu refuser la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l’époque d’Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un dégénéré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake. Avec une extraordinaire énergie créatrice, Stephen King revisite au travers d’un suspense vertigineux l’Amérique du baby-boom, des « happy days » et du rock‘n’roll. »

 

Liens amazon (cliquez sur les images) :

Et vous des petits achats pour ce mois-ci ?

Si cet article vous à plus, n’hésitez à vous abonner/rejoindre la page Facebook !

Eyleen Ryden.

sorcière

Arrivée Livresque – 3 (Février 2016)

Dernière grosse arrivée livresque avant un moment !

FullSizeRender(2)

Là encore, pas mal d’achats pour la fac, mais aussi plusieurs romans.

  • SartesHuis-clos suivie des Mouches :

« Garcin, révolutionnaire lâche et mari cruel : douze balles dans la peau ; Inès, femme démoniaque qui rendra folle de douleur sa jeune amante : asphyxie par le gaz ; Estelle, coquette sans cœur qui noie son enfant adultérin : pneumonie fulgurante. Morts, tous les trois. Mais le plus dur reste à faire. Ils ne se connaissent pas, et pourtant, ils se retrouvent dans un hideux salon dont on ne part jamais. Ils ont l’éternité pour faire connaissance : quelques heures leur suffiront pour comprendre qu’ils sont leurs bourreaux respectifs. « L’enfer, c’est les autres. »
Tous les thèmes sartriens sont là, orchestrés avec brio : la valeur de l’engagement, le poids des actes, les limites de la responsabilité. Avec Huis clos, le grand prêtre de l’existentialisme signait l’une des ses pièces les plus fortes : la scène se prêtait bien à ces réquisitoires concis et percutants, que l’on retrouvera dans Les Mouches et surtout Les Mains sales. »

Huis-clos me tentait depuis longtemps et devant lire les Mouches pour la fac, cette édition était parfaite, je n’ai jamais lu Sartre, j’espère donc avoir une bonne surprise !

  • Cocteau – La machine infernale :

« La Machine infernale (1934) est adaptation, très libre, de l’histoire d’Oedipe qui, selon l’oracle de Delphes, devait tuer son père et épouser sa mère. Cocteau fait subir à la tragédie de Sophocle un traitement tout à fait personnel à base de surréalisme, d’ironie et d’anachronismes volontaires. Il marie la poésie à ce drame austère de la fatalité et rénove, de manière éclatante, un mythe, avec tous les dons du virtuose.

« Obéissant à l’oracle, OEdipe résout l’énigme du Sphinx, tue son père et épouse sa mère. La peste s’abat sur Thèbes qui a couronné un inceste et un parricide. Quand un berger dévoile la vérité, la machine infernale des dieux explose. OEdipe se crève les yeux et sa mère se pend.
S’inspirant du théâtre de Sophocle, Cocteau redonne vie aux grandes figures grecques : OEdipe, Jocaste, Antigone et Créon. Il philosophe en virtuose. Non, l’homme n’est pas libre. Il naît aveugle et les dieux règlent sa destinée. Même le héros, celui qui sort du rang, doit se soumettre. Ce grand texte dit tout sur l’homme avec infiniment d’humour et. de poésie.
Nous sommes les contemporains de la terrible famille des Atrides. »

Encore une pièce pour les cours, que je connaissait vaguement.

  • Robin Hobb – La Citadelle de L’Ombre :

« Aujourd’hui, en France et à l’étranger, La Citadelle des Ombres est unanimement saluée comme l’un des chefs-d’oeuvre de la littérature fantastique. Comment n’être pas envoûté dès les premières pages par la force et le réalisme de l’intrigue, le foisonnement des péripéties et leurs rebondissements, l’atmosphère de mystère et de magie de plus en plus oppressante au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans l’action ? Au royaume des Six-Duchés, dans l’inquiétant décor d’une forteresse battue par les vents et les flots, Fitz, un jeune garçon issu d’une lignée royale, fait à la cour le rude apprentissage de la vie. Un maître d’écurie, étrange et bourru, lui prodigue conseils et affection ; un vieux sage, isolé au sommet d’une tour, le forme à la délicate perception du Bien et du Mal ; des molosses qui l’ont adopté lui apportent réconfort et protection. Commence alors pour le jeune homme un long voyage initiatique semé d’embûches et de trahisons. Un voyage au bout de l’angoisse, de l’amour, de la désespérance. Confronté aux cruelles exigences de la loyauté, existe-t-il pour lui une autre voie que celle du sacrifice ? »

Ce roman est mon achat obligatoire France Loisir, il me tentait depuis longtemps, j’aurais aimé prendre un roman récent, mais France Loisir à un catalogue YA/Fantastique/Fantasy/S-F assez vide et qui ne se renouvelle pas des masses…

  • Jean Anouilh – Médée  :

« Médée, terrible Médée ! Femme révoltée qui trahit son père, tua son frère pour l’amour de Jason et la conquête de la Toison d’or. Dix ans après, Jason se déprend de Médée et s’apprête à épouser la fille de Créon, roi de Corinthe. Refusant la fuite et le ‘bonheur, le pauvre bonheur’, Médée va continuer à semer le feu… Après Euripide, Ovide, Sénèque, Corneille, Jean Anouilh réécrit le mythe de Médée dans un français éclatant. « 

Encore et toujours un achat pour la fac, celui-ci me plait particulièrement car j’aime le mythe de Médée.

  • Eric-Emmanuel Schmitt – La nuit de Valognes :

« Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de la Duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte ! Éric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d’anciens traits empruntés à d’autres auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne. Il sera intéressant d’étudier, dans cette pièce, l’argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l’auteur utilise pour faire surgir de nouvelles significations. »

Comme pour Médée, une pièce que je dois étudier, il ne me tentait pas spécialement, le mythe de Don Juan ne m’attire pas particulièrement, mais une mais m’en à fait l’éloge. ^^

  • Emmanuelle Nuncq – Palimpsestes Tome 1 : Impressionnisme :

« Paris, 1894
C’est l’effervescence au Louvre : le musée accueille la Pythie, une statue ramenée d’un site archéologique de Delphes. Alors que tous les yeux des visiteurs sont rivés sur la nouvelle œuvre, ceux de Samuel, un jeune gardien, se posent sur Clara, une étudiante en Arts, habituée des salles. Mais depuis l’inauguration de l’exposition, d’étranges événements forcent la rencontre de ces deux jeunes gens, nouvellement associés pour comprendre ce qu’il se trame dans les couloirs du Louvre et empêcher que Paris ne sombre, ensevelie sous les couches du Temps et de l’Histoire. »

Ce roman est un Service Presse des Editions du Chat noir, que je tiens à remercier de leur confiance. Ce roman me tente particulièrement, j’aime la couverture et le résume m’attire. C’est d’ailleurs, ma prochaine lecture !

  • John Searles – Pitié pour leurs âmes :

« Tout commence par un appel téléphonique, une nuit neigeuse de février. Couchée dans son lit, la jeune Sylvie Mason entend ses parents au téléphone à l’autre bout du couloir. Ce n’est pas la première fois qu’on les appelle si tard car ils ont une occupation pour le moins inhabituelle : ils prêtent main-forte aux « âmes tourmentées » pour les aider à retrouver la paix. Mais cette fois, Sylvie sent que cet appel n’est pas comme les autres, d’autant qu’on les convainc de se rendre à la vieille église à l’orée de la ville. Là, ses parents disparaissent, l’un après l’autre, par les portes rouges de l’édifice, laissant Sylvie seule dans la voiture. Bientôt, elle s’endort… réveillée un peu plus tard par des coups de feu.
Au fil du roman, qui oscille entre les années ayant mené à cette nuit-là et les mois qui suivirent, la jeune Sylvie n’aura de cesse de chercher les réponses aux questions qui la harcèlent, quitte à découvrir des secrets qui hantent sa famille depuis des années.

Alliant le sens dérangeant de l’étrange d’un Stephen King et la tendresse fantasque d’un John Irving, Pitié pour leurs âmes nous est raconté par la voix captivante d’une jeune héroïne bien décidée à découvrir la vérité sur ce qui s’est réellement passé cette nuit d’hiver. »

Il traînait dans ma Whish-list depuis longtemps, je l’ai trouver occasion j’ai craqué. ^^ J’ai envie de lecture sombre, ces temps-ci.

Et enfin, je rajoute Sunshine – Episode 1 de Paige McKenzie, qui à trouver le moyen de finir dans ma PAL entre le moment où j’ai pris la photo (hier) et celui où j’écris… :

« L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement… »

Ce roman m’intriguait beaucoup, je cherchais une histoire de fantôme effrayante, et vue que R.L. Stine et Wes Craven en disaient du bien, je me suis laissé tenté hier, et l’ai finit dans la journée. Tout ce que je peut dire – la chronique viendras dans la semaine – c’est qu’il ne fait pas peur. ^^ Je compte aller jeter un coup d’œil la web série de laquelle elle est tiré, histoire de me faire une idée.

Les liens Amazon (clique sur l’image) :

palimpsestes-tome-1

Voilà et vous, des petits achats livresques pour la Saint-Valentin ?

Eyeen Ryden.

sorcière

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑