Recherche

Eyleen Ryden

Books, Writing and more …

Tag

Créature

La créature du Lundi : La Vouivre

Le terme vouivre vient du latin « vipera » : vipère (ou du vieux français : « gruive »/ »grive »: serpent).voi

Les Vouivres – Europe

Cette créature connait différente variantes, elle est parfois décrite comme un serpent de dix centimètres à plusieurs mètres, avec des ailes de chauve-souris et parfois, des pieds de porc. Son front serait serti d’un rubis, cette escarboucle laisse une trace de feu dans le ciel lorsque la vouivre vol.

Une autre version en ferait un dragon ou un serpent ailé qui prendrait l’apparence d’une jeune fille aux yeux verts reptiliens pour se baigner. Son escarboucle deviendra alors un diadème.

Ou encore, ce serait une belle fée des eaux qui prendrait la forme d’un dragon/serpent. Son escarboucle, qu’elle quitte pour se baigner, attirerait ce qui la voit or, quiconque tente de le prendre se ferait attaqué par des serpents.

Les vouivres vivent généralement dans des terriers souterrains, et des châteaux en ruines, elles aiment particulièrement les milieux aquatiques. La vouivre se baigne à heure fixe la nuit. Lors de ses baignades, d’après toutes les variantes, la vouivre quitterait son rubis et le cacherait sur la berge. Celui qui s’emparera de cette escarboucle que la vouivre protège temps aura une vie longue et prospère, s’il survit à son larcin.

Elle est parfois rapprochée de la déesse celtique Dana.

guide_general_dragon

Apparitions :

Livres:

  • La VouivreMarcel Aymé, Édition Gallimard.
  • L’Œil de la Vouivre, recueil de contes, Édith Montelle, Editions La Nuée Bleue Éditions de l’Est.
  • La Tentation du capitaine Lacuzon, pièce de théâtre, Monique Lancel, Éditions de l’Harmattan,
  • La Vouivre de Loire, Jean-Pierre Simon, Editions Corsaire
  • L’Étrange Vie de Nobody Owens, Neil Gaiman, Editions Albin Michel
  • L’Assassinat de la vouivre, dans « Les Rustiques » de Louis Pergaud, Édition Le Mercure de France
  • La Balance Brisé, Lise Syven, Éditions Castelmore

Films :

  • La Vouivre, Georges Wilson, 1989.
  • Le Repaire de la vouivre (téléfilm), Edwin Baily, 2010.

Jeux-Vidéo :

  • Warcraft

Tableaux :

  • La Vouivre de Leonor Fini.

Pour cet article, j’ai utilisé:Vi
• Wikipédia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vouivre (Apparitions)

• Livres :

Édouard Brasey, La Grande Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

Ivan Bagy, Le grand livre des créatures fantastiques, City Edition, 2010

André-François Ruaud, Le dico féérique -Tome 1 : Le règne des humanoïdes, Les Moutons électriques, collection Bibliothèques des Miroirs, 2010

 

 

Et vous connaissiez vous les Vouivres ? En avez vous déjà vue ?

J’espère que cette article vous à plut ! Retrouvez moi sur Facebook !

 

Eyleen Ryden.

sorcière

Publicités

La créature du Lundi – Les Maries Morganes

Ou Mari(e)s Morgan(e)s, ce lundi, nous allons parler de créatures aquatiques, entre sirènes et nymphes.mm2

Les Maries Morgans

Ces créatures sont des fées d’eau de Bretagne, physiquement semblables à des femmes, elles ne vivent jamais en pleine mers, mais préfère les côtes, les entrés de cavernes ou les embouchures des rivières.

Elles sont souvent définit comme effrontées, versées dans les sciences maléfiques, elles sont farouches et ne répondent que rarement quand on leur parlent.

Si on les voient échouées, ils faut les remettre à l’eau, doucement, et elles exauceront, alors un vœux, toute fois attention à ne pas toucher leur longue chevelure, sous peine d’être entrainé sous les flots. Les Marie Morgans chercheraient à charmer les pécheurs pour les entrainer dans leurs royaumes aquatiques.

Ces mondes ne manqueraient ni d’air, ni de soleil. Ces royaume, composés comme notre monde, de plaines et montagnes, le tout sous une cloche d’air alimenté par les poissons, abriteraient des châteaux d’algues, de coraux, et de nacres, dans lesquelles les pécheurs seraient prisonniers.

Les amants des Maries Morgans seraient particulièrement heureux et auraient avec leur femme de nombreux enfants, et en oubliaient leur vie terrestre. Rare sont ceux qui on croisé le chemin d’une Marie Morgan seraient revenue de ce monde.

Apparitions :

Livres :

  • mmFrançoise Morvan : Les Morgans de l’île d’Ouessant, conte illustré par Émilie Vanvolsem, paru aux éditions Ouest-France en 2006.
  • Françoise Morvan : Les Morgans et la fille de la terre, illustrations d’Émilie Vanvolsem, éditions Ouest-France, 2010.
  • Françoise Morvan : Les Morgans de l’île d’Ouessant, France-culture, fiction radiophonique, réalisation de Christine Bernard-Sugy, 8 mars 2006.
  • Roparz Hemon, Mari Vorgan, éditions Al Liamm.

 

Pour cet article, j’ai principalement utilisé:
• Wikipédia:
  https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Morgane (Apparitions)
• Livres :
André-François Ruaud, Le dico féérique -Tome 1 : Le règne des humanoïdes, Les Moutons éléctriques, collection Bibliothèques des Miroirs, 2010

Édouard Brasey, La Grande Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

 

 

Et vous connaissiez vous les Maries Morgan(e)s ? Si oui, où en avez vous rencontré ?

En espérant que cet article vous aura plu !
Eyleen Ryden.

sorcière

 

 

La créature du Lundi – Le Korrigan

290px-KorriganCe lundi, c’est des korrigans dont nous allons parler. « Korr » / « Korig » signifie nain en breton, ce nain ne fait pas partit des créatures les plus serviables, comme nous allons le voir.

Les Korrigans – Bretagne

Ce nain/gnome, selon les sources, aime à détrousser les passants, ils gardent ses trésors sous un gros rocher, qui ne s’ouvre que si on le frappe avec une vieille clef rouillée. C’est une créature particulièrement malhonnête, qui se complait à faire le mal.

Les korrigans sont des nains très velus, ils possèdent une grosse tête, avec des deux cornes. Leurs yeux noirs virent parfois au rouge, leurs mains se terminent par des griffes, et leurs pieds par des pattes de bouc. Les mâles aiment à porter un chapeau à ruban de velours et les femmes un bonnet violet. Ils portent sur leur ceinture, une corne, une bourse et un sac contenant des poils et du crin, qu’ils gardent précieusement. En effet ces poils se transforment en rivière de pierres précieuses. Ils peuvent aussi prendre tous les apparence qu’ils désirent, dont celle d’un être humain pour nous berner.

korrigan_9Ils possèdent une grande force, ils auraient même introduit les dolmens en Bretagne en les portants sur leur dos. Les korrigans ont souvent un don de prophétie, ils s’en servent pour trouver des trésors enfouis. Ils aiment jouer des tours, comme détacher le bétail, coudre les dormeurs à leur lit, ou encore faire flétrir les récoltes et provoquer des tornades.

Autrefois, les korrigans étaient bienveillants envers les hommes et aidaient ceux-ci, mais devant l’ingratitude de ces derniers, ils se sont mis à leurs jouer des tours. Même s’ils sont susceptibles, ils leurs arrivent encore d’aider les humains dans leurs taches ménagères, pour cela, il suffit de leur laisser des offrandes et une pierre plate près de l’âtre, mais si on manque à cela, gare à leurs mauvais tours ! Sinon, ils vivent le plus souvent dans un rocher, sous les dolmens/menhirs

On distingue divers clans de korrigans : les kornikareds qui vivent en forêt et contrôlent le climat, les poulpiquets, dont je vais parler plus longuement, qui vivent dans les marécages et aiment à effrayer les voyageurs et les korrils célèbrent pour leur danse.
Les poulpiquets vivent dans les mares et bourbiers, ils aiment effrayer les voyageurs ou jouer des tours aux bergers cherchant leurs brebis, en faisant sonner une clochette invisible. Ils sont souvent vêtus de vert.

Les korrils aiment danser les nuits de plaines lunes, si un humain s’en approche, il est entrainé dans la danse, jusqu’à ce que mort s’en suivent.
Pour lutter contre ses créatures, il est recommandé d’avoir sur soir une feuille de verveine, des objets sacrés, ou, durant la danse de placer ses chaussures de sort à pouvoir les chausser en même temps à la fin du premier tour de danse, ou de planter un bâton afin de le saisir.

Apparition :

Livre :

  • Pierre Dubois, La grande encyclopédie des lutins, Hoëbeke,‎ 1992
  • korrigan-Nicolas-Le-CorreRun Futthark, Le monde étrange des fées, elfes, lutins, korrigans, gnomes et autres personnages, De Vecchi,‎ 2003.
  • Philippe Le Stum, Fées, Korrigans & autres créatures fantastiques de Bretagne, Ouest-France, Rennes, 2003.
  • Édouard Brasey, La PetiteEncyclopédie du merveilleux, Éditions Le Pré aux clercs, 2008.
  • Pascal Jézéquel, Les korrigans ou les petits contes secrets de la Lande, Au Bord des continents,‎ 1999.
  • Dominique Besançon et Sylvie Ferdinand, Gnomes, Lutins, Korrigans, farfadets, trolls et autres génies du monde, Terre de Brume,‎ 2003
  • Dominique Besançon, Petites Histoires de… Lutins et korrigans, Terre de Brume,‎ 2007
  • Anne Martineau, « La grande tribu des lutins », dans Le nain et le chevalier: Essai sur les nains français du moyen âge, Presses Paris Sorbonne, coll. « Traditions et croyances »,‎ 2003.
  • Joseph Rio, « Du korrigan à la fée celtique », dans Littératures de Bretagne : mélanges offerts à Yann-Ber Piriou, Presses Universitaires de Rennes,‎ 2006

 

Pour cet article, j’ai principalement utilisé:
• Wikipédia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Korrigan (Apparitions)
• Livre :

Édouard Brasey, La Grande Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

Ivan Bagy, Le grand livre des créatures fantastiques, City Edition, 2010

Et vous ? Connaissiez-vous les korrigans ? Si où d’où ?
En espérant que cet article vous aura plu !
Eyleen Ryden.

sorcière

La créature du Lundi – Le Chupacabra

2000px-Chupacabras.svgAujourd’hui je vais vous parler d’une créature issue d’un mythe populaire moderne : le chupacabra. Chupacabra  signifie « Suceur de chèvre« , charmant, n’est-ce pas ? Le chupacabra est un cryptide comme Nessie ou le Yéti. Alors qu’est-ce un cryptide :

« Un cryptide est un animal ou une plante dont certaines personnes supposent l’existence, laquelle n’est étayée par aucune preuve scientifique, comme le Yéti ou le Kraken. » Wikipédia.

Si vous désirez en savoir plus, je vous laisse le lien vers la vidéo de LinksTheSun qui explore très bien le sujet.

Le Chupacabra – Amérique

Les premières apparitions du chupacabra remontent aux années 1970 au Mexique, mais il a gagné en importance en 1995 à Porto Rico. Des poulets, moutons et surtout des chèvres sont retrouvés morts, vidés de leur sang, avec une trace de circulaire, de cinq à quinze millimètres.

Le chupacabra fera plus de deux mille morts en deux ans, il fera une brève pause durant l’hiver 1996 avant de reprendre, on note sa présence au Chili en Floride et au Texas, il ira jusqu’à tuer des hommes.

ChupacabraLes avis diffères quant à son apparence. Ils est soit représenté comme un animal massif de la taille d’un ours, avec une ligne d’épines longeant son dos jusqu’à sa queue.

Il est aussi décrit comme un hybride fauve/vampire, d’un mettre cinquante, avec une tête de chien sauvage. Ou encore, il est vue comme une créature reptilienne, de moins d’un mettre vingt, aux écailles bleus/grises, avec un museau similaire à celui des panthères, des crocs de vampire et une langue fourchue.

Le chupacabra peut se déplace sans problème autours des chiens, sans que ceux-ci ne réagissent. Il peut aussi faire des bond similaire à ceux d’un kangourou, il est réputé pour sentir le souffre et avoir des yeux rouges luisant, ainsi que donner la nausée à ceux qui le voit.

 

Plusieurs théories différentes se disputent l’origine du chupacabra, selon certains, il est le fruit d’une manipulation génétique gouvernementale. Pour d’autre, il est extraterrestre, ou lier aux extraterrestres. Il a aussi été pensé qu’il pourrait venir d’une autre dimension, ou qu’il est simplement un chien, ou un autre animal, souffrant de la gale ou d ‘une autre maladie, le déformant.

Apparitions :

 

El_chupacabra_by_bedeekin-d5u01uwTélé:

  •  X-Files, Saison 11  épisode 4.
  • « Scoubidou et le monstre du Mexique« 
  • Bones, Saison 6 épisode 8.
  • Grimm Saison 4 épisode 8.

Littérature :

  • A la poursuite du Chupacabra, d’Alexandre Moix,  Cryptides Tome 3.
  •  Le Chasseur et son ombre de George R. R. Martin, Gardner R. Dozois et Daniel Abraham.

Jeux vidéo :

  • Castlevania: Lords of Shadow,
  • Red Dead Redemption: Undead Nightmare,
  • Diablo I

Je n’ai volontairement pas tout mit et me suis contenté des apparitions les plus inintéressante, selon moi, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à partager !

Pour cet article, j’ai principalement utilisé:

  • Wikipédia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chupacabra (Pour les Apparitions)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptide

  • Livres :

Ivan Bagy, Le grand livres des créatures fantastiques, City Edition, 2010

Edouard Brasey, La Grand Encyclopédie du Merveilleux, Le Prée Aux Clercs, 2012

 

 

Eyleen Ryden

sorcière

 

 

 

La créature du Lundi – A Bao A Qu

Dans cette rubrique, je vous présenterais une créature imaginaire connue – ou moins connue – avec son histoire, ses variantes, ses apparitions dans les différents médias etc …

Le A Bao a Qou /Qu – Inde

Au quinzième siècle, en Inde, le souverain Rama Kumbha, fait construire la tour Victoire pour célébrer son triomphe contre les envahisseurs. Cette tour est constituée d’un escalier en colimaçon, et en haut, on peut y admiré les paysages aux alentours.

80897306_o

C’est en bas de cette tour que l’A Bao A Qu vit. Il dort sous l’escalier, mais quand quelqu’un commence à gravir les marches, l’A Bao A Qu le suit, et commence à prendre forme. Vers la moitié des marches, on peut le voir, mais si la personne montant l’escalier n’est pas pur ou assez élevée spirituellement, l’assenions du A Bao A Qu se stoppera, plus ou moins haut, selon le degré de spiritualité du marcheur, et il redescendra alors, en une plainte, semblable à un frottement de soie.

Au contraire, si le marcheur est assez élevé spirituellement, le A Bao A Qu peut atteindre le sommet et prendre pleinement forme, en un être bleu de pur lumière. Puis, il redescend en bas, attendant le prochain visiteur.
Depuis la création de la tour, le A Bao A Qu n’aurait atteint qu’une seule fois le sommet et donc sa forme partielle.

2794343518496851899Bg5LY16c

Le A Bao A Qu ressemblerait, au début de l’ascension, à un être informe et flou et deviendrait, au fur et à mesure, un être bleu, lumineux, sans yeux.

Apparitions :

J’ai trouvé peu de trace du A Bao A Qu dans la littérature ou les médias, sauf ces quelques exemples :

  • Jean–Luc Godard et Anne–Marie Miéville, The Old Place, Documentaire , 1998
  • Jorges Luis Borges, Le livre des êtres imaginaires, Edition Gallimard, Collection L’imaginaire, 1987
  • Ivan Bagy, Le grand livres des créatures fantastiques, City Edition, 2010 (Ma principale source pour cet article)
  • Nobuyuki Anzai, MÄR (Märchen Awaken Romance), Edition Kana 2003. Diffusé sur MCM 2008.

Eyleen Ryden

sorcière

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑