Recherche

Eyleen Ryden

Books, Writing and more …

Tag

Rose Berryl

Chronique : Nékromantia – Épisode 7 : L’esprit de l’Eau de Rose Bérryl

  • Titre : Nekromantia – Épisode 7 : L’esprit de l’Eau
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 70 – Numérique –
  • Parution: 25 ars 2017

 

Je reviens avec une chronique d’une série que je suis depuis un bout de temps. Je vous renvois aux autres chroniques  la première, la seconde, la troisième et les épisodes quatre et cinq.

« Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

Lire la suite

Publicités

Chronique : Nekromantia – Episode 6 : Le pouvoir de Xlan

  • Titre : Nekromantia – Saison 1 – Episode 6 : Le pouvoir de Xlanroseberryl-nekromantia-le_pouvoir_de_xlan
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 57 – Numérique –
  • Parution: 24 septembre 2016

Les chroniques reprennent leurs cours normales, et on commence par Nekromantia. Si nous avez manqué les premières chroniques c’est voici la première, la seconde, la troisième et les épisodes quatre et cinq.

« Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

Lire la suite

Chronique : Nekromantia – Episode 4 & 5 : Passage vers Centoria / La prison de glace par Rose Berryl

  • roseberryl-nekromantia-la_prison_de_glacenekro-14Titre : Nekromantia – Saison 1 – Episode 4 : Passage vers Centoria / Episode 5 : La prison de glace
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 61 / 65 – Numérique –
  • Parution: 23 avril 2016 /28 mai 2016

Me revoici, me revoilà avec un peu de retard du à la grippe. En plein mois  de mai. Ouais.

Aujourd’hui nous parlons de Nekromantia, que je chronique par deux suite à mes retards post-partiels. Si nous avez manqué les trois premières chroniques c’est ici, ici et . Je remercie au passage CKR Edition pour ce quatrième et cinquième épisodes 🙂

Le petit résumé :

« Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les
Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

On retrouve donc nos héroïnes en action sur le chemin de Centoria. L’épisode 4 : Passage vers Centoria m’a laissé sur ma faim. J’ai été déçue par l’épisode que j’attendais pourtant avec impatience, toutefois, l’épisode 5 : Prison de glace a été dévoré très vite et rattrape le précédent.

Côté personnage, le binôme Fareylia/Mylvyra m’a assez exaspéré dans l’épisode 4, elles s’engueulent trop souvent alors que le sort du monde repose sur elles – même si elles nous font bien rire parfois, il faut l’avouer. Pour le reste, elles détonnent mais le duo marche bien, même si je trouve Mylvera parfois un peu en retrait.

Quant au reste, notamment les centaures, ils sont très peu décrits (voir pas du tout), leur façon d’agir était assez prévisible… Toutefois les deux épisodes regroupent pas mal de créatures (donc des Jarveck qui aiment « grignoter » la chair humaine, des dragons, etc, ce qui m’a amplement satisfaite de ce côté, on est loin d’un monde de bisounours).

Pour La prison de Glace, j’ai trouvé les filles moins capricieuses. On en apprend plus sur Fareylia avec plaisir même et de nouveaux personnages font leur entrée en éveillant grandement notre curiosité. Un personnage notamment a beaucoup (vraiment beaucoup) éveillé mon intérêt.

Côté ambiance, l’épisode 4 manque de tension, ou du moins ne la maintient pas (contrairement à la fin de l’épisode 3 qui promettait beaucoup), mais l’arrivée à Centoria nous replonge dans une ambiance plus sombre et la fin de l’épisode m’a pas mal plue. J’ai bien aimé que l’auteur nous explique comment était Centoria, pourquoi elle à changé, etc (un peu d’histoire-géo, quoi), ces passages ont été mes favoris, à la fois réfléchis, mais pas casse tête non plus on comprend ce qu’il se passe sans avoir besoin de relire trente fois le passage.

Pour La prison de glace, j’avoue avoir été scotchée au texte, autant par intérêt que par l’ambiance, plus lourde que l’auteur à mise en place.

Et l’intrigue dans tout ça ? Eh bien, dans l’épisode 4 on fait connaissance avec la région de Centoria, on obtient quelques réponses, mais surtout beaucoup de questions. Le début m’a un peu déçue [SPOIL] : / l’affrontement avec le dragon (dragon qu’on voit pour la première fois de près) est un peu bâclé et rapide, de même pour la suite, les dragons sont à peine décrits alors qu’ils sont la menace numéro 1/, alors que la fin m’a intriguée. C’est dans l’épisode 5 que beaucoup de questions que je me posais surtout sur Fareylia qui ont vue poindre un début de réponse (et on apprend l’origine du titre de la série !) ça bouge beaucoup et la suite promet d’être aussi intéressante !

 

Note générale : etoile etoile etoile etoile coups-coeur-etoile-icone-9451-96

Épisode 4 :  etoile etoile etoile coups-coeur-etoile-icone-9451-96 coups-coeur-etoile-icone-9451-96

Épisode 5 :  etoile etoile etoile etoile etoile

Les plus :

  • Fareylia
  • L’intrigue
  • L’univers

Les moins :

  • Un léger  manque d’information /de description.
  • Certains combats

Le lien Amazon pour l’épisode 1 (Cliquez sur l’image):

Le lien Amazon pour l’épisode 2 :

Celui de l’épisode 3 !

Du 4 :

Et du 5 !

Pour conclure, même si l’épisode 4 m’a un peu déçue, pour le reste j’ai été contente de retrouver les personnages, et la suite ne me la pas fait regretter ! Je n’ai qu’une envie en savoir plus sur ces personnages, ces dragons et l’origine du bouclier magique et les futurs péripéties qui attend Fareylia et Mylvera. Bref, Rose Berryl sait comment nous captiver et nous donner envie de revenir !

/!\ Risque de spoil

Citations :

 « —Je souhaite que tes dires se vérifient, Mylvera.

—Ne fait-tu donc confiance à personne ?

—Pourquoi le ferais-je ? ajouta Fareylia en se remettant en route. » Nekromantia –Episode 4 : Passage vers Centoria

« — Déjà ? Ton gros chat est gourmand en magie !

—Nous débattrons de ça à un autre moment, tu veut bien ?  » Nekromantia –Episode 4 : Passage vers Centoria

« Moi qui pensait pouvoir poursuivre seule… Me voilà avec une fermière et un sac à puces, soupira Fareylia en reprenant forme humaine, une fois revenue à l’entré de la galerie, protégé par une épaisse poussière quasi opaque. » Nekromantia –Episode 4 : Passage vers Centoria

***

« Peu à peu, elles virent apparaître l’extrémité d’une corne translucide, à environs un mètre quatre-vingt du sol. Pendant quelques secondes, elles se demandèrent à quelle étrange créature cette dernière pouvait bien appartenir, jusqu’à ce qu’une licorne au pelage azuré se détache de la végétation. » Nekromantia –Episode 5 : La prison de glace

« Le silence régnait en maitre, accompagné d’un brouillard qui n’avait de cesse de croître depuis leur départ de Centoria. » Nekromantia –Episode 5 : La prison de glace

« Le crépitement de la flamme s’éteignit rapidement à ses oreilles, pour laisser place au calme angoissant affectionnée par la fillette. » Nekromantia –Episode 5 : La prison de glace

Bonne lecture ! N’hésitez pas à me retrouver sur Facebook ou de vous abonner !

Eyleen Ryden

sorcière

Arrivée Livresque – 5 (Avril 2016)

Bonjour, mes dragons poilus (oui, oui, admirez mon inventivité…). Malgré mes révisions et devoirs à rendre, j’ai quand même cédé, et me suis rendue au salon Grèsimaginaire, ce dimanche, avec mon petit loup. Je n’ai pas prit de photo, rien, honte à moi ! Le salon était cool, j’ai pu y voir pas mal d’auteurs que je connaissaient, d’autres moins, bref un bon moments ! Je regrette seulement d’avoir du rentrer assez vite puisque j’avais du travail à faire (Faust ne se lit pas tout seul ^^).

J’ai été assez raisonnable, sachant que je pourrait en lire qu’un ou deux ce mois-ci, puisque je dois finir mes livres de cours… Sans plus tarder, voici les accusés :

FullSizeRender(6)A noté, au centre dans le petit panier, le badge offert pas Aurélie Mendonça, fait par Ana Dess.

  • Aurélie MendonçaZombition, Rebelle Editions, collection Lune de Sang :

« Depuis le début de l’humanité, la fine fleur des guerrières, les Nécrocides, contrecarrent les Maîtres Zombies dans leurs plans de domination du monde.
Jusqu’à la dernière génération, les lignées de tueuses s’en sortaient plutôt bien, et aucune Apocalypse ne fut à déplorer.
Puis arriva Evangeline Rose.
Née dans une famille où se sont brillamment illustrées toutes les précédentes tueuses, Evy peine à marcher dans leurs pas. Ne devant sa survie qu’à une chance insolente, c’est pourtant sur sa génération que va peser le plan final des Maîtres. Pour son plus grand malheur, elle devra mettre de côté shopping et écriture de romans pour se consacrer à la mission qui fait d’elle une Nécrocide.
Mais allez sauver le monde avec un Microbe dans le tiroir. »

Une auteure – super sympa ^^ – que je suivait depuis un petit moment déjà et ayant apprit qu’elle serait au salon du livre Grèsimaginaire, j’ai sauté le pas. Il sera surement le premier à passé sur le grille : j’ai envie de zombies !

  • Cindy Van Wilder – Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers, Gulf Stream Editons :

« «- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.»
Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »

Là aussi, un livre qui me faisait de l’œil, j’ai vue pas mal de critique positive et de bon retour, donc, j’ai profité que Cindy Van Wilder soit au salon pour l’acheter et le dédicacer !

  • Nadia CosteLe premier, Editions Scrineo :

« Vaïn n’est pas mort. Pourtant, son frère l’a tué.
A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ?
Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ?
Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l’a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite… Une traque terrible et périlleuse commence… Elle durera des siècles.
La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu’au début de Rome. »

J’avais entendu beaucoup de bien de ce roman, et la table ronde qui à suivit la conférence « Le vampire dans la littérature francophone » d’Adrien Party a achevé de me convaincre ! J’ai beaucoup aimé comment l’auteur parlait de son œuvre, donc il a finit dans ma PAL, mouah ah ah !

  • Rose Berryl Kryna, Editions du Petit Caveau :

« Kryna est une jeune femme au lourd passé, une tueuse en série devenue vampire en voulant tuer un homme qu’elle pensait inoffensif. Incarcérée dans un asile psychiatrique pour avoir reconnu le meurtre de dizaines de personnes, elle se libérera de ses liens pour assouvir sa soif de sang frais.
Après dix ans d’emprisonnement, plongée dans une société qu’elle a quelque peu perdu de vue, elle exploitera ses nouvelles facultés pour remonter la hiérarchie vampirique dont elle est issue, aidée par un allié quelque peu atypique. »

Ce petit livre à le couverture très jolie est, si vous êtes familier du site, écrit pas Rose Berryl, auteur de Nekromantia chez CKR Edition. Comme j’aime beaucoup sa plume et que le résumé me tentait, j’ai foncé, quand je l’ai aperçut sur le stand des Éditions du Petit Caveau.  Ce petit livre en « dur », contient es 6 épisodes de la saison.

IMG_0974

Mon petit loup n’a pas chômé non plus puisqu’il à acheté deux livres :

  • Vincent Tassy – Apostasie, Éditions du Chat Noir, collection Griffe Sombre :

« Anthelme croit en la magie des livres qu’il dévore. Étudiant désabusé et sans attaches, il décide de vivre en ermite et de s’offrir un destin à la mesure de ses rêves. Sur son chemin, il découvre une étrange forêt d’arbres écarlates, qu’il ne quitte plus que pour se ravitailler en romans dans la bibliothèque la plus proche.
Un jour, au hasard des étagères, il tombe sur un ouvrage qui semble décrire les particularités du lieu où il s’est installé. Il comprend alors que le moment est venu pour lui de percer les secrets de son refuge.
Mais lorsque le maître de la Sylve Rouge, beau comme la mort et avide de sang, l’invite dans son donjon pour lui conter l’ensorcelante légende de la princesse Apostasie, comment différencier le rêve du cauchemar ?
« 

Un roman qui nous tentait tout les deux,  à la couverture divine, que mon chéri à déjà commencé ! ^^ (Et que je compte lui kidnapper)

  • James Tollum, Gardiens – La prophétie des éléments, Editions du Net :

« Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l’ordre établi depuis dix mille ans.Sur les Terres d’Antyras – pays matriarcal – la magie n’existe pas. Les humains y vivent docilement sous l’égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l’éducation du peuple, se gardent bien d’évoquer les Terres d’Avalyn et la Magie. Pour les Antyriens, rien n’existe au-delà de l’abyme.En revanche, sur les Terres d’Avalyn la vie y est tout autre. Un patchwork de peuples aux mœurs et aux caractéristiques très diverses se partagent les terres : Mages, Sorciers, Elfes, Dragons, Gobelins, Finaï, Acarans, Nâgas… Sur les Terres d’Antyras vit Éthan, seize ans. Il coule des jours heureux, entouré de ses parents au sein d’Ythéria, petit village isolé à la périphérie du monde. Ses principaux soucis résident essentiellement à approcher la jeune et belle Mira et d’arriver chaque matin à l’heure pour La Parole : l’enseignement religieux promulgué par la Mère Armania.

Mais le destin en a décidé autrement, lorsque dix-huit ans plus tôt, une ancienne prophétie, protégé par un puissant sort, resurgit sur les Terres d’Avalyn. Commence alors une course effrénée principalement entre les Mages et les Sorciers afin de retrouver les Gardiens des éléments : seuls êtres capables d’empêcher la fin du monde. Un fabuleux voyage, plein de rebondissement, de joie, de rencontre mais également de souffrance attend Éthan, Mira et leurs compagnons de voyage… »

Mon loup à craqué pour ce livre, dont l’auteur en parle bien et sait donné envie de découvrir cet univers ! Hâte de le découvrir.

Et un petit hors-sujet :

FullSizeRender(7)

  • Lise-Marie Lecompte, Le sceau du Dragon, Tome 1 : Draconia, Editions Edilivre, collection coup de coeur :

« Dans l’été qui s’annonce à Paris, un meurtrier abandonne le corps sans vie de sa nouvelle victime. Encore une jeune femme passée au fil de l’épée et dont le corps est entouré d’un symbole étrange. C’est déjà la troisième et Frédéric Laforrest, responsable de l’enquête, n’a toujours pas la moindre piste. À croire qu’il traque une ombre insaisissable ! Au même moment, Sylvia Laffargue, qui étudie à la Sorbonne, fait des rêves d’un réalisme aussi saisissant qu’atroce. Sans même le savoir, elle va avoir affaire à d’étranges visions qui la conduisent à la prochaine victime du tueur en série. Le tueur, le flic et l’étudiante vont alors tenter de sauver la vie de Carole-Anne Tarany, camarade de fac de Sylvia et sur cadette de la troisième victime. Une confrontation stupéfiante qui révèlera au grand jour un pouvoir occulte incommensurable »

J’ai gagné ce livre lors d’un concours – je tiens à remercier l’auteur, par ailleurs. J’ai vraiment hâte de le découvrir, le résumé m’enchante particulièrement !

Liens Amazon (cliquez sur l’image) :

Disponible en numérique et papier :

kryna-563x800

apostasie-645815-250-400

Sous le Sceau du Dragon est malheureusement indisponible, à voir avec vos libraires s’ils peuvent vous l’avoir !

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci (je pense). J’ai hâte de les dévorer !

Et vous, étiez-vous à un festivals littéraire ? Des petits achats pour ce mois-ci ? N’hésitez pas à réagir en commentaires ! 🙂

Si cet article vous à plus, n’hésitez à vous abonner/rejoindre la page Facebook !

Je retourne à mes grimoires !

Eyleen Ryden.

sorcière

Chronique : Nekromantia – Episode 3 : Le conseil de l’Ordre par Rose Berryl

  • Titre : Nekromantia – Saison 1 – Episode 3 : Le conseil de l’Ordreroseberryl-nekromantia-le_conseil_de_l_ordre
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 56 – Numérique –
  • Parution: 26 Mars 2016

Je tiens à remercier CKR Edition de leur confiance ! Vous n’avez pas encore lu les chroniques précédentes ? Le lien de l’épisode un est ici et du deux !  Si vous trouviez que les précédents épisodes manquaient d’action, vous aller être servit !

 

« Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les
Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

Ah! Que dire, que dire ? J’ai totalement adoré cet épisode ! On rencontre enfin le roi et d’autres protagonistes assez importants (dont je tairais le nom, histoire de vous laisser un peu de suspense, :p ou pas), et l’histoire démarre vraiment.

[MINI-SPOIL] : / On rencontre notamment  la Déesse Torgani, entrevue dans l’épisode précédent. /

Pour commencer, Mylvera rencontre Fareylia, et honnêtement, ce duo de choc m’a séduite. Elles sont littéralement l’opposées l’une de l’autre et cela ne les rend que plus adorables ! Leurs dialogues peuvent être à mourir de rire (et il faut bien, car l’ambiance est parfois assez sombre, parfois, ce qui n’est pas pour me déplaire). Sofiane, personnage que l’on entrevoit brièvement est juste génial, très amusante ! Enfin, vous l’aurez compris, les personnages sont superbes. D’autres personnages secondaires de différents peuples nous permettent d’un peu mieux comprendre l’univers ([MINI-SPOIL] : / Notamment  et Kavan, un elfe hautain très exaspérant, qui donne une autre vision des elfes. ^^/) même si on reste pas mal sur notre faim (et que l’ont veut en savoir plus)

Côté ambiance, comme le second épisode celui-ci est sombre, avec son lot d’action. J’aime toujours autant la plume de Rose Berryl, qui sait très bien rendre l’ambiance de ce monde près à sombrer dans des guerres.

En parlant de guerre,  pas de repos dans cet épisode, si les premiers posaient assez tranquillement le décor, désormais ça bouge et pas qu’un peu !

[MINI-SPOIL] : / Avec des dragons (entre autres) !!  /

Seul petit bémol, avec tant d’action, on n’a parfois pas assez de description (des lieux, notamment ce qui est un peu dommage) ou d’information sur les peuples et le monde en général, qui sont donnée au compte-goutte (ce qui a, certes, l’avantage de ne pas nous surcharger d’information). À part ceci, Rose Berry nous emmène plus profondément dans le Grand Monde, on y découvre plus les tenants et les aboutissants de la quête, les différents peuples, leurs caractères … Et la fin est d’un certain point ultra frustrante et super bien, on à envie de connaitre ce qu’il va arrivé en suite et l’épisode ne se termine que trop vite à mon goût !

 

Note : etoile etoile etoile etoile  etoile

Coup de coeur2

Les plus :

  • Les personnages (& leurs dialogues)
  • L’intrigue
  • L’univers
  • La fin

Les moins :

  • Un léger manque l’information /de description.

 

Le lien Amazon pour l’épisode 1 (Cliquez sur l’image):

Le lien Amazon pour l’épisode 2 :

 

Et celui de l’épisode 3 !

 

Pour conclure ce troisième Nekromantia est vraiment un coup de coeur, j’ai n’ai qu’un envie : lire la suite pour en apprendre plus sur les héroïne, leurs quêtes et le Grand Monde !

/!\ Risque de spoil

Citations :

 

« Un battement d’ailes se fit entendre, suivi d’un cri assourdissant. Kavan passa la tête au-dehors, juste à temps pour voir l’imposante silhouette d’un dragon aux écailles couleur émeraude. » Nekromantia –Episode 3 : Le conseil de l’Ordre

« Mylvera s’empara de son arc, le lança devant elle, et accueillit l’arrivée de Krynos avec bonheur.
– Dégage-nous ce merdier, s’il te plaît.
– Tu crois vraiment que ton gros chat saura nous épargner un combat contre ces choses ? douta Fareylia.
– As-tu mieux à proposer ? » Nekromantia –Episode 3 : Le conseil de l’Ordre

« D’immenses forêts gelées à perte de vue, teintées des premiers rayons d’un soleil intense, se dessinaient majestueusement à leurs pieds. Quelques oiseaux progressaient sur la gauche, leurs battements d’ailes couverts par le bruit omniprésent de l’eau qui dévalait lourdement le long de la falaise avoisinante. » Nekromantia –Episode 3 : Le conseil de l’Ordre

Bonne Lecture !

Eyleen Ryden

sorcière

Chronique : Nekromantia – Episode 2 : L’Ombre des morts par Rose Berryl

  • roseberryl-nekromantia-l_ombre_des_mortsTitre : Nekromantia – Saison 1 – Episode 2 : L’Ombre des Mort
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 33 – Numérique –
  • Parution: 26 Fevrier 2016

Merci CKR Edition pour leur confiance ! Si vous n’avez pas lu ma chronique de l’épisode un, le lien est ici.  J’ai dévoré cet épisode encore plus vite que le premier, cette fois-ci c’est Fareylia que nous suivons.

Résumé :

« Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les
Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

Fareylia est un personnage plus sombre que Mylvera. Elle est enfantine, mais garde un côté mystérieuse, c’est sûrement mon personnage préféré, notamment dû à sa magie. On en sait pourtant peu sur elle : elle utilise la magie mais n’est pas mage, et vit de la mort. Ce personnage m’a intrigué, et si  Mylvera m’a séduite avec son côté guerrière, Fareylia, elle, m’intrigue et j’ai hâte d’en apprendre plus sur sur ses origines.

On voit peu Wolk, pourtant il m’a beaucoup marqué. Il est amusant, j’espère qu’il sera présent dans la suite, il met un peu de gaité dans cet épisode  sombre.

L’ambiance est aussi sombre que le titre le laisse espérer, encore plus que l’épisode 1, Rose Berryl a une belle plume, le récit est si fluide qu’on arrive à la fin sans s’en rendre compte. Seule une petit chose m’a gêné : certains dialogues, et surtout « Je me demande (bien) pourquoi » répété par deux personnages à quelques pages d’intervalle, à peine. Cependant, dans cet épisode, les personnages sont beaucoup plus décrits, ce que j’ai personnellement adoré, on se plonge mieux dans l’univers.

Sinon l’histoire ne « bouge » pas beaucoup, on découvre surtout Fareylia, Tarna et le Grand Monde, l’intrigue s’installe doucement, mais la suite promet d’être plus mouvementé !

Note : etoile etoile etoile etoile 2etoile

Les plus :

  • La plume de Rose  Berryl
  • Les descriptions
  • Les personnages
  • Fareylia

Les moins :

  • Les dialogues (« Je me demande bien pourquoi »)

Pour conclure, cet épisode finit bien d’introduire le Grand Monde et nos futurs protagonistes, tout en nous donnant envie de connaitre la suite !

Le lien Amazon pour l’épisode 1 (Cliquez sur l’image):

Le liens Amazon pour l’épisode 2 (Cliquez sur l’image) :

Citations :

« Lentement, une tête se dégegea des pierres, somptueuse, au pelage sombre, parsemée de longues plumes soyeuse et de fourrure dense. Ses yeux, d’un violacé lumineux et envoûtant, dégageaient une aura vaporeuse qui lui conférait un musticisme digne des divinités les plus respectées du grands monde. » Nekromantia –Episode 2 : L’Ombre des Morts

« Elle reprit alors le chemin de la capitale, ondulant tel un fantôme dans la pénombre. Le brouillard qui s’étendait indéfiniment devant elle, accompagna chacun de ses pas. » Nekromantia –Episode 2 : L’Ombre des Morts

Bonne lecture !

Eyleen Ryden.

sorcière

Chronique : Nekromantia – Episode 1 : Le Bouclier magique par Rose Berryl

  • Titre : Nekromantia – Saison 1 – Episode 1 Le Bouclier magiqueroseberryl-nekromantia-le_bouclier_magique
  • Auteur : Rose Berryl
  • Illustratrice : Delphine Splingard
  • Éditeur : CKR Edition
  • Page : 42 – Numérique –
  • Parution: 23 Janvier 2016

Tout d’abord, je tiens à remercier CKR Edition pour ce partenariat et pour leur confiance. Ce récit épisodique de Dark Fantasy m’a vraiment plu !

Résumé :

 » Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes. Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les
Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires. »

On est vraiment tout de suite plongé dans l’action, ce qui est un peu le but, le récit se présentant sous forme d’épisodes, comme une série TV. Et quand je dis dans l’action, c’est dans l’action, Mylvera patrouille – énergiquement – dans des galeries. Même si on se pose beaucoup de questions sur le pourquoi du comment, les lieux etc, on se prend vite dans l’action, et on suit Mylvera dans son combat.

Le récit est très dense, les galeries sont très bien décrites, l’auteur crée une vraie ambiance, sombre, comme ses galeries. De plus, Rose Berryl a une très jolie plume, agréable, les descriptions des lieux sont plaisantes à lire, dommage que les personnages ne soient pas plus décrit.

Les personnages sont très attachants, et petit point : les prénoms sont très beaux, je me demande vraiment où Rose Berryl les a trouvé : ils très originaux ! Mylvera est assez mystérieuse et peu décrite, ça donne vraiment envie de poursuivre la lecture, et d’en savoir plus sur elle, j’ai beaucoup aimé son côté guerrière/amazone,  Krynos est aussi mystérieux, j’ai vraiment envie d’en savoir plus sur son origine. Mylvera  a un sacré panache, alors que Zohariel, qu’on découvre vers la fin, est à la fois choute, et tout aussi mystérieuse.

Le petit marque page :

FullSizeRenderNote : etoile etoile etoile etoile 2etoile

Les Plus :

  • Les personnages, originaux et attachants
  • L’ambiance sombre et intrigante
  • La plume de l’auteur
  • La couverture

Les moins :

  • Manque un peu de descriptions/d’informations sur les personnages

Bref, ce récit m’a vraiment plu, malgré qu’il soit court, il promet beaucoup et met en place un monde riche et intéressant. Le récit est de qualité, quelques petites informations de plus ou plus de descriptions des personnages aurait été bienvenue, mais cela viendras sûrement par la suite.
L’épisode est trop court pour être un coup de cœur, j’ai cependant adoré cet épisode et je pense que cette série deviendras un coup de cœur, la plume de Rose Berryl et les personnages m’ont vraiment plus, j’ai vraiment hâte de lire la suite! C’est une série numérique que je conseille vraiment, surtout au vue de son prix : 0.99 euro/ 1.99 dollars Canadiens pour un très bon texte !
Le petit lien pour acheter l’épisode 1 !
Citations :

« Il est de sombres histoires que l’on cherche à dissimuler, les ensevelissent au plus profond de notre mémoire pour tenter de reprendre une existence presque normal, à l’abri de la noirceur et de la fourberie. Mais que faire lorsque celles–ci sont omniprésentes, venant jusqu’à hanter nos rêves les plus doux ? »

Nekromantia –Episode 1 Le Bouclier magique

« En un instant, la crinière et la queue de l’animal s’enflammèrent d’un brasier bleuté, si intense et si scintillant que le fourneau sembla se parer d’un voile céleste qui aurait fait pâlir d’envie tous les brigands du Grand Monde. »

Nekromantia –Episode 1 Le Bouclier magique

 

Bonne Lecture !

Eyleen Ryden.

sorcière

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑